Notice

  • Bibliomer n° : 52 - Juillet 2010
  • Thème : 3 - Qualité
  • Sous-thème : 3 - 1 Sécurité des aliments
  • Notice n° : 2010-5263

Effets de la température, du chlore et des acides sur la survie de souches de Listeria et de Salmonella présentes sur la carapace des crevettes crues et dans la chair de crevettes cuites

The effects of temperature, chlorine and acids on the survival of Listeria and Salmonella strains associated with uncooked shrimp carapace and cooked shrimp flesh

Norhana Wan M.N., Poole Suysan E., Deeth Hilton C., Dykes * Gary A.

* School of Science, Monash University, Sunway Campus, PO Box 8975, 46780 Kelana Jaya, Selangor Darul Ehsan, Malaysia ; Tél.: +60.3.5514.4964 ; Fax : +60.3.5514.6364 ; E-mail : gary.dykes@sci.monash.edu.my

Food Microbiology, 2010, Vol. 27 (2), p. 250-256 - DOI : 10.1016/j.fm.2009.10.008 - Texte en Anglais

à commander à : l'auteur, l'éditeur ou à l'INIST


Résumé

Le but de cette étude était d'évaluer les effets de la température, du chlore et des acides sur la survie de l'association Listeria et Salmonella à la surface des crevettes.
Des cellules libres, immobilisées (fixées à la carapace) et colonisées (qui ont pénétré dans la chair de la crevette) par Listeria monocytogenes Scott A, L. monocytogenes V7, Salmonella Senftenberg 1734b et S. typhimurium ATCC 14028 ont été testées à haute (50, 60 et 70°C) et basse (4°C) température, avec 100 ppm de solution d'hypochlorite de sodium (eau de Javel), et avec des acides acétique, chlorhydrique et lactique (pH 4).
Les cellules de Listeria et Salmonella immobilisées et colonisées ont montré une résistance significativement plus grande à la chaleur (1,3 à 2,6 fois plus), à l'hypochlorite de sodium en solution (6,6 à 40 fois) et aux acides (de 4 à 9 fois) que leurs homologues libres.
Il n'y avait pas de différences significatives dans la survie des cellules planctoniques immobilisées et colonisées par Listeria et Salmonella en stockage réfrigéré. L'association des Listeria et Salmonella à la surface des crevettes améliore leur résistance à la chaleur, au chlore et aux acides.
L'immobilisation et la colonisation ultérieure des surfaces de crevettes par les pathogènes peuvent réduire l'efficacité des méthodes utilisées pour les contrôler. Afin d'assurer la sécurité de ce produit, les auteurs demandent que des stratégies soient trouvées pour réduire l'immobilisation de ces pathogènes sur la crevette.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango