Notice

  • Bibliomer n° : 13 - Mars 2001
  • Thème : 4 - Environnement
  • Sous-thème : 4 - 1 Qualité du milieu
  • Notice n° : 2001-1325

Biodégradabilité du fuel de l'Erika

Oudot J.*

* Laboratoire de cryptogamie, Museum National d'Histoire Naturelle, 12, rue Buffon, 75005 Paris ; E-mail : Oudot@mnhn.fr

Comptes rendus de l'Académie des Sciences de la vie / Life Sciences, 2000, n° 323, p. 945-950


Référence bibliographique enrichie

Les résultats de l’étude présentée dans cet article montrent que le fuel de l’Erika est peu biodégradable, de l’ordre de 10% seulement, à comparer avec la biodégradabilité d’un pétrole brut de type « Arabian light » qui s’élève à 65%. Cela tient à la composition de ce fuel constitué en majeure partie de résidus lourds de distillation. L’auteur conclut que la biodégradation dans le milieu naturel des résidus de l’Erika sera très faible.


Imprimer Imprimer

Référence bibliographique enrichie au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango