Notice

  • Bibliomer n° : 66 - Avril 2013
  • Thème : 1 - Production
  • Sous-thème : 1 - 3 Aquaculture
  • Notice n° : 2013-6223

Effet de l'anesthésie des poissons avec de l'huile de clou de girofle (une synthèse)

Effect of anaesthesia with clove oil in fish (review)

Javahery* S., Nekoubin H., Moradlu A. H.

* Department of Fishery, Gorgan University of Agricultural Sciences and Natural Resources, Gorgan, Iran ; E-mail : susan.javahery@gmail.com

Fish Physiology and Biochemistry, 2012, Vol. 38 (6), p. 1545-1552 - Doi : 10.1007/s10695-012-9682-5 - Texte en Anglais

à commander à : l'auteur, l'éditeur ou à l'INIST


Analyse

Préambule : Les méthodes d'anesthésie peuvent être de deux types : non-chimiques (électro anesthésie, hypothermie, ou dioxyde de carbone employées pour immobiliser les poissons, Le Breton*, 2012) ou chimiques.
Dans ce dernier cas, les produits anesthésiques modifient les fonctions physiologiques des poissons auxquels ils sont administrés et de ce fait doivent être considérés légalement comme des médicaments vétérinaires (Le Breton, 2012). Il n'existe pas en France de produit détenant une autorisation de mise sur le marché. Dans l'espace européen, deux spécialités vétérinaires ont une licence nationale : le MS222 (tricaïne mésilate) au Royaume Uni et le Benzoak Vet (Benzocaïne) en Norvège. Il existe cependant dans le Règlement Européen (n°37/2010) relatif aux substances pharmacologiquement actives, des substances pouvant être utilisées pour l'anesthésie des poissons pour lesquelles une limite maximum de résidu (LMR) a été définie (isoeugénol, 6000 µg/kg de chair - muscle et peau en proportion naturelle) ou pour lesquels une LMR n'est pas requise (MS222, benzocaïne, Caryophyli aetheroleum - nom scientifique du Giroflier dont l'huile essentielle de clou de girofle est extraite des parties végétatives et qui est composée à 80-90% d'eugénol) et seules ces molécules peuvent être légalement appliquées pour cet usage.
L'information concernant l'isoeugénol est également détaillée dans un document publié en avril 2011 par le comité pour les produits à usage vétérinaire - repris par la commission européenne dans sa réglementation n°363/2011, Journal Officiel L 100 du 14/04/2011 - sous la forme d'un rapport de synthèse sur l'isoeugénol (propriétés pharmacologiques, toxicologie [hépatotoxicité)], et enfin propriétés des résidus en lien avec la santé humaine).

Résumé de l'article : L'huile essentielle de clou de girofle est un anesthésique naturel, connu depuis des millénaires pour son efficacité en application locale. De nombreuses écloseries et des établissements de recherche emploient de nos jours l'huile essentielle de clou de girofle en balnéation pour immobiliser les poissons afin de les manipuler, les trier, les marquer, faire des reproductions artificielles et enfin des actes de chirurgie plus invasifs pour lesquels il convient de shunter temporairement les systèmes sensoriels en particulier ceux liés à la nociception afin que l'animal ne percoive pas les stimulations produisant la douleur.
L'huile essentielle de clou de girofle, et en particulier son principe actif, l'eugénol, semble être plus appropriée pour l'usage dans des situations commerciales d'aquaculture que d'autres molécules (cf. préambule réglementaire, un bon rapport coût/efficacité et certaines propriétés antimicrobiennes et antifungiques). Pour ces raisons, il existe actuellement sur le marché une préparation, AQUI-S, développée en Nouvelle-Zélande et composée à 50% isoeugénol et de polysorbate 80.
Cependant, l'utilisation inadéquate de l'eugénol peut causer des mortalités et induire des biais pour certaines données et notamment certaines analyses physiologiques. Parce que les animaux peuvent être anesthésiés par des travailleurs peu ou pas qualifiés et éventuellement relâchés en milieu naturel, la formation pour une utilisation appropriée d'huile essentielle de clou de girofle est importante pour diminuer la variabilité des résultats obtenus quant à la récupération post anesthésie et voire même augmenter les taux de survie des poissons.
Cet article décrit brièvement plusieurs des caractéristiques de l'eugénol, y compris les aspects légaux de son utilisation, les mécanismes d'anesthésie et ce qui est actuellement connu au sujet de sa préparation (dilution recommandée à 1/10 dans de l'éthanol absolu) et des effets comportementaux et physiopathologiques de cet anesthésique.
En particulier, on retiendra que l'exposition est faite par balnéation car cette molécule très lipophile passe la barrière branchiale et est rapidement distribuée par la circulation sanguine à tous les organes. La molécule agit ensuite en diminuant le rythme respiratoire et en causant une déconnexion du système nerveux central.
Les méthodes et les précautions requises pour l'administration sont listées ainsi que les changements du comportement des poissons pendant une anesthésie progressivement plus profonde.
Les effets physiologiques de l'eugénol, les risques potentiels pour la santé et l'importance des paramètres de qualité de l'eau sont aussi présentés. Ainsi, on notera des interactions connues de cette molécule avec l'axe corticotrope (la production de cortisol notamment) et des effets possibles lors d'usages répétés sur la prise alimentaire et éventuellement la croissance.
Bien sûr les dosages sont particuliers à chaque espèce et à la profondeur d'anesthésie requise mais les marges d'utilisation sont assez grandes.
L'induction et le réveil lors de l'application sont très dépendants de la dose utilisée mais aussi de la température de l'eau et comme la molécule est activement absorbée, il faut renouveler souvent le bain.
Enfin, cet article conclut en soulignant le fait que peu d'études spécifiques ont été faites pour explorer les effets à long terme de cette molécule, notamment sur l'immunité, fonction encore moins explorée que la physiologie et le comportement, et qu'une telle démarche serait à recommander surtout vis-à-vis de nouvelles molécules potentielles.

*Le Breton A. 2012. Sédation et anesthésie des poissons. Aquafilia Décembre 2011-Janvier 2012. 19-21.

Analyse réalisée par : Marie-Laure Bégout / Ifremer


Imprimer Imprimer

Analyse au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango