Notice

  • Bibliomer n° : 66 - Avril 2013
  • Thème : 1 - Production
  • Sous-thème : 1 - 2 Pêche
  • Notice n° : 2013-6219

Amélioration de l'efficacité des fenêtres d'échappement dans les pêcheries au chalut de langoustines Nephrops norvegicus

Improving the effectiveness of escape windows in directed Norway lobster Nephrops norvegicus trawl fisheries

Madsen* N., Holst R., Frandsen R. P., Krag L. A.

* DTU Aqua, National Institute of Aquatic Resources, North Sea Science Park, P.O. Box 101, 9850 Hirtshals, Denmark ; E-mail : nm@aqua.dtu.dk

Fisheries Science, 2012, Vol. 78 (5), p. 965-975 - Doi : 10.1007/s12562-012-0525-1 - Texte en Anglais

à commander à : l'auteur, l'éditeur ou à l'INIST


Analyse

Une forte augmentation de la sélectivité des captures accessoires est nécessaire dans la pêcherie langoustinière ; en particulier pour la morue dont les stocks sont bas dans plusieurs régions. Les fenêtres d'échappement conventionnelles ne sont pas adaptées à l'échappement des morues et autres espèces accessoires capturées par les chaluts. Pour résoudre ce problème, un nouveau concept de dispositif d'échappement a été développé. Il est constitué d'une section à 4 faces équipée d'une fenêtre sur le dessus.
Le concept a été testé à bord d'un navire professionnel danois dans le Kattegat et le Skagerrak. Deux maillages différents de fenêtre ainsi que 2 hauteurs différentes du kit ont été testés, en comparant une poche de chalut traditionnelle et une équipée du dispositif sélectif avec double poche.
Une grande réduction des captures accessoires (morue et autres espèces) comparée à une poche standard a été observée. La réduction des captures accessoires diminue lorsque le maillage diminue et lorsque la hauteur du kit augmente. L'échappement de langoustines à travers la fenêtre était limité. Une version modifiée du dispositif a été mise en oeuvre dans le Kattegat à partir de 2009.

Ce travail vient s'ajouter à la (longue) liste des travaux visant à améliorer les sélectivités inter et intra spécifiques dans les pêcheries mixtes crustacés/poissons.
Pour sa part Ifremer, particulièrement l'équipe technologie pêche intégrée au sein du laboratoire LTBH de Lorient, a mené différents travaux sur cette problématique pour la pêcherie langoustinière française du Golfe de Gascogne.
Il faut remarquer que chaque situation (chaque pêcherie) conduit les chercheurs à adapter la réponse technique spécifique à la question initialement posée :
Dans le cas de la pêcherie française du Golfe l'objectif est multiple :
- réduire la capture de langoustines dont la taille est inférieure à la taille légale,
- réduire la capture de poissons hors taille pour la composante commercialisable des captures accessoires,
- réduire la capture d'espèces indésirables (communément appelés " faux poissons ")
Les dispositifs ont été développés et testés en collaboration avec les professionnels de la pêche concernée.
Dans le cas des travaux menés dans l'article cité en référence, l'objectif est de réduire l'ensemble des captures accessoires (principalement la morue), tout en maintenant la capture des langoustines à un niveau optimal.
Il n'existe pas de solution unique à des situations qui semblent, à première lecture, correspondre à la même problématique. Le dispositif testé dans la pêcherie langoustinière du Kattegat et du Skagerrak n'est pas transposable à la pêcherie du Golfe de Gascogne, et réciproquement.


Imprimer Imprimer

Analyse au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango