Notice

  • Bibliomer n° : 65 - Décembre 2012
  • Thème : 3 - Qualité
  • Sous-thème : 3 - 1 Sécurité des aliments
  • Notice n° : 2012-6183

Rapport scientifique de l'EFSA du 28 mai 2012 relatif aux substances perfluoroalkylées dans les denrées alimentaires : occurrence et exposition alimentaire (Question n°: EFSA-Q-2011-00227)

European Food Safety Authority; Perfluoroalkylated substances in food: occurrence and dietary exposure

EFSA

EFSA Journal, 2012, Vol. 10(6): 2743, p. 1-55 - Doi : 10.2903/j.efsa.2012.2743 - Texte en Anglais

Adresse internet : http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/doc/2743.pdf


Résumé

Les substances perfluoroalkylées (PFAS) sont des composés aliphatiques hautement fluorés. Elles sont très stables à la chaleur et chimiquement ; elles possèdent une activité de surface élevée. Elles sont utilisées dans une large gamme d'applications industrielles et chimiques (textiles, papier, matériaux d'emballage, peinture et vernis, lutte contre les incendies...). Plusieurs de ces substances sont identifiées comme polluants organiques persistants de l'environnement et sont associées à des effets néfastes sur la santé. L'alimentation est considérée comme la principale source d'exposition à ces composés.
En 2008, le groupe d'expert sur les contaminants de la chaîne alimentaire (CONTAM) de l'EFSA a réalisé une évaluation des risques du sulfonate de perfluorooctane (SPFO) et de l'acide perfluorooctanoïque (PFOA) pour conclure qu'il était peu probable que les effets négatifs des SPFO ou PFOA atteignent la population en général. Le groupe avait à l'époque reconnu les limites des données disponibles et avait recommandé leur suivi dans les aliments.
Ce nouveau rapport fait la synthèse des données d'occurrence recueillies sur les substances perfluoroalkylées dans 13 pays européens entre 2006 et 2012. Un total de 54 195 résultats analytiques portant sur une liste de 27 substances perfluoroalkylées ont été incluses dans l'évaluation. Pour certaines substances, les teneurs se situaient en dessous des limites de détection. La proportion globale des résultats quantitatifs a donc été très faible. Parmi les groupes d'aliments concernés, des substances perfluoroalkylées sont plus fréquemment trouvées dans les poissons et produits de la pêche, dans la viande et les produits carnés, en particulier le foie.
L'examen des données de consommation confirme qu'il est très peu probable que l'exposition alimentaire au sulfonate de perfluorooctane (SPFO) et à l'acide perfluorooctanoïque (PFOA) dépasse les valeurs guide de santé.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango