Notice

  • Bibliomer n° : 63 - Juin 2012
  • Thème : 3 - Qualité
  • Sous-thème : 3 - 1 Sécurité des aliments
  • Notice n° : 2012-6032

Avis scientifique du Groupe sur les additifs alimentaires et les sources de nutriments ajoutées aux denrées alimentaires du 16 février 2012 sur la réévaluation des caroténoïdes mélangés (E 160a (i)) et du ß-carotène (E 160a (ii)) en tant qu'additif alimentaire (Questions n° : EFSA-Q-2011-00354, EFSA-Q-2011-00431)

EFSA Panel on Food Additives and Nutrient Sources added to Food (ANS); Scientific Opinion on the reevaluation of Mixed Carotenes (E 160a (i)) and beta-Carotene (E 160a (ii)) as a food additive

Efsa Panel on Food Additives Nutrient Sources added to Food (ANS)

EFSA Journal, 2012, Vol. 10(3):2593 - Doi : 10.2903/j.efsa.2012.2593 - Texte en Anglais

Adresse internet : http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/doc/2593.pdf


Résumé

Les caroténoïdes mélangés E 160a (i) et le ß-carotène E 160a (ii) sont autorisés en tant que colorant dans l'Union européenne. Ils avaient été évalués précédemment par le JECFA en 2001 et par le comité scientifique de l'Union européenne (SFC) en 1997 et 2000. Ces deux comités avaient établi une dose journalière admissible (DJA) à 0-5 mg/ kg de poids corporel/jour.
Dans cet avis, les caroténoïdes mélangés sont définis selon la directive 2008/128/CE et consistent en deux groupes de substances : les caroténoïdes végétaux et les caroténoïdes d'algues. Le ß-carotène comprend le ß-carotène (synthétique) et le ß-carotène obtenu par fermentation du champignon Blakeslea trispora. Le Groupe ANS de l'Efsa a noté que les spécifications des caroténoïdes mélangés doivent être mises à jour. Il a noté également que la plupart des études toxicologiques ont été effectuées sur des rongeurs et que les rongeurs, contrairement aux humains, peuvent convertir de manière efficace le ß-carotène en vitamine A.
Le Groupe conclut que, sur la base des données actuelles, aucune DJA ne peut être établie pour les caroténoïdes mélangés et le ß-carotène.
L'utilisation de ß-carotène (synthétique) et de caroténoïdes mélangés issus d'huile de palme, de carottes et d'algues en tant que colorant ne pose pas de problème sanitaire, à condition que l'apport en ces substances, en tant qu'additif alimentaire et complément alimentaire, ne dépasse pas la quantité susceptible d'être ingérée par la consommation régulière de denrées alimentaires dans lesquels ces substances sont naturellement présentes (5-10 mg/jour). Ceci permettrait de s'assurer que l'exposition au ß-carotène à partir de ces utilisations demeurerait en dessous de 15 mg/jour, correspondant au niveau de supplémentation en ß-carotène pour lequel les études épidémiologiques n'ont révélé aucun risque accru de cancer.
Le Groupe n'a pas pu conclure sur la sécurité de l'utilisation des caroténoïdes mélangés.

N.B. Les caroténoïdes (E 160a) sont actuellement autorisées en tant que colorant notamment dans les denrées suivantes : pâtes de poissons et crustacés, poissons fumés, crustacés précuits, œufs de poisson, surimi et sauces.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango