Notice

  • Bibliomer n° : 63 - Juin 2012
  • Thème : 3 - Qualité
  • Sous-thème : 3 - 1 Sécurité des aliments
  • Notice n° : 2012-6028

Rapport sur les tendances et les sources des zoonoses, des agents zoonotiques et des toxi-infections alimentaires dans l'Union européenne en 2010 (Question n° EFSA-Q-2010-789)

European Food Safety Authority, European Centre for Disease Prevention and Control; The European Union Summary Report on Trends and Sources of Zoonoses, Zoonotic Agents and Food-borne Outbreaks in 2010

EFSA European Centre for Disease Prevention Control

EFSA Journal, 2012, Vol. 10(3):2597 - Doi : 10.2903/j.efsa.2012.2597 - Texte en Anglais

Adresse internet : http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/pub/2597.htm


Résumé

L'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et le Centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies (ECDC) ont publié leur rapport annuel sur les zoonoses et les épidémies d'origine alimentaire dans l'Union européenne pour 2010.
Le rapport couvre 15 maladies zoonotiques, y compris la fièvre Q, la brucellose, la tuberculose bovine, la rage et les zoonoses parasitaires échinococcoses. La version complète du rapport avec des données par pays et les annexes est disponible sur les sites internet de l'EFSA et de l'ECDC.
Toxi-infections alimentaires (TIA) :
Le rapport indique que, sur la base des cas signalés, 5 262 foyers épidémiques d'origine alimentaire ont été rapportés dans l'UE en 2010 (même niveau qu'en 2009), ayant affecté plus de 43 473 personnes et causé 4 695 hospitalisation et 25 décès. Les causes les plus fréquemment rapportées des infections sont Salmonella (31 % du total des cas), des virus tels que des norovirus (15 %) et Campylobacter (9 %). Les sources alimentaires les plus importantes à l'origine de ces foyers épidémiques sont les œufs et les produits à base d'œufs (22%), les repas composés et/ou présentés sous forme de buffets (14%), les légumes et les produits dérivés (14%), les mollusques et crustacés et produits dérivés (8,5 %). L'importance des légumes en tant que source des foyers épidémiques a augmenté par rapport aux années précédentes.
Salmonelloses
Le nombre de cas humains de salmonelloses a diminué de près de 9 % en 2010, soit une diminution pour la sixième année consécutive. Selon le rapport, la principale raison probable de cette diminution est le succès des programmes de lutte destinés à réduire la prévalence des bactéries dans les populations de volailles, en particulier chez les poules pondeuses. Salmonella, qui cause généralement fièvres, diarrhées et crampes abdominales, est à mettre à l'actif de 99 020 cas humains signalés en 2010 contre 108 618 en 2009. Elle a été identifiée, le plus souvent, dans la viande de poulet et de dinde. Il est à noter que 1,5 % des échantillons de mollusques bivalves vivants sont non conformes au critère règlementaire sur Salmonella.
Listeria
Les infections à Listeria chez l'homme présentent une légère diminution, avec 1 601 cas confirmés en 2010. En 2013, l'EFSA doit analyser les résultats d'une étude de référence dans l'UE sur Listeria dans les aliments prêts à consommer tels que le poisson fumé, les produits à base de viande et les fromages à pâte molle et semi-dure, afin d'obtenir des informations utiles sur sa prévalence et les facteurs qui y contribuent dans ces aliments à haut risque. Afin de compléter ces travaux, l'EFSA et l'ECDC conduiront une analyse de typage moléculaire commune pour les souches de Listeria d'origine humaine et alimentaire afin d'identifier des liens potentiels entre les cas humains et l'alimentation.
Escherichia coli
Le rapport donne également une vue d'ensemble des autres maladies d'origine alimentaire. Les cas humains d'Escherichia coli productrice de toxine Shigatoxine/Vérotoxine (STEC/VTEC) sont en augmentation depuis 2008 et s'élèvent à 4 000 cas rapportés en 2010. VTEC a le plus souvent été observé chez les bovins et dans leur viande. A noter qu'entre 2007 et 2010, des échantillons positifs en VTEC ont été trouvé dans le lait cru, les fromages, la viande ovine, la viande porcine, les poulets, les légumes et les produits de la pêche.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango