Notice

  • Bibliomer n° : 62 - Mars 2012
  • Thème : 3 - Qualité
  • Sous-thème : 3 - 1 Sécurité des aliments
  • Notice n° : 2012-5961

Avis scientifique du Groupe sur les Contaminants dans la Chaîne alimentaire du 29 novembre 2011 relatif au tétrabromobisphénol A (TBBPA) et à ses dérivés dans les denrées alimentaires (Question n° : EFSA-Q-2010-00219)

EFSA Panel on Contaminants in the Food Chain (CONTAM); Scientific Opinion on Tetrabromobisphenol A (TBBPA) and its derivatives in food

EFSA Panel on Contaminants in the Food Chain (CONTAM)

EFSA Journal, 2011, Vol. 9(12):2477 - 61 p. - Doi :10.2903/j.efsa.2011.2477 - Texte en Anglais

Adresse internet : http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/doc/2477.pdf


Résumé

Le tétrabromobisphénol A (TBBPA) et ses dérivés sont largement utilisés comme retardateurs de flamme, principalement de manière covalente avec des résines époxy et polycarbonate. Les dérivés du TBBPA sont utilisés soit comme intermédiaires réactifs, soit comme additifs dans la fabrication de polymères.

L'évaluation de l'EFSA a porté sur les résultats d'analyse de 344 échantillons de denrées alimentaires récoltées par la Norvège et par l'Espagne entre 2007 et 2010. Tous les échantillons provenaient de poissons et d'autres produits de la pêche. Tous les résultats d'analyse étaient en dessous de la limite de quantification (LOQ) (de l'ordre de 1 ng/g de poids frais).

Les études toxicologiques montrent que le TBBPA n'est pas génotoxique et aucun résultat n'indique que le TBBPA pourrait être cancérigène. Des études ont montré des effets sur les hormones thyroïdiennes.

Le Groupe scientifique a identifié une BMDL10* de 16 mg/kg de poids corporel, mais compte tenu des données limitées et des incertitudes, le Groupe a conclu qu'il n'était pas approprié d'utiliser cette BMDL et a donc utilisé l'approche MOE (marge d'exposition) pour réaliser l'évaluation des risques du TBBPA.

Compte tenu de la large marge d'exposition, le Groupe scientifique a conclu que l'exposition alimentaire actuelle au TBBPA dans l'Union européenne ne pose pas de problème de santé publique. De même, l'exposition des nourrissons via le lait maternel ne soulève pas d'inquiétudes. Il est peu probable qu'une exposition supplémentaire des jeunes enfants au TBBPA via les poussières domestiques pose des problèmes de santé.

Pour les dérivés du TBBPA, aucune donnée d'occurrence n'a été soumise et aucune information sur leur toxicité n'a été identifiée. Le Groupe scientifique reconnaît qu'il est nécessaire d'obtenir plus de données sur les dérivés du TBBPA.

* BMDL10 (Benchmark Dose lower confidence limit) : limite inférieure de l'intervalle de confiance à 95 % de la dose provoquant, chez les sujets exposés, une augmentation de 10 % de l'incidence d'un effet néfaste sur la santé.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango