Notice

  • Bibliomer n° : 61 - Janvier 2012
  • Thème : 5 - Consommation et marchés
  • Sous-thème : 5 - 3 Consommation
  • Notice n° : 2012-5924

Décoder les écolabels des produits de la mer : comment la Commission européenne peut aider les consommateurs à accéder à des produits de la mer durables

De-coding seafood eco-labels : how European Commission can help consumers access sustainable seafood

Food and Water Watch

Rapport, 2011 - 24 p. - Texte en Anglais

Adresse internet : http://www.foodandwaterwatch.org/tools-and-resources/de-coding-seafood-eco-labels-europe/


Analyse

Il s'agit d'un article produit par Food & Water Europe, organisation de consommateurs à but non lucratif basée aux Etats-Unis dont l'objectif est d'agir afin que la nourriture, l'eau et le poisson, soient sains, aient un prix raisonnable, et soient produits de façon durable des points de vue social et environnemental.

Cet article, d'après son titre s'adresse à la Commission européenne pour lui suggérer des pistes d'actions à mener dans le domaine de l'écolabellisation des produits de la mer. Il est rappelé que l'exigence de base de la Commission (terme employé alors qu'il s'agit de l'Union européenne) est que l'étiquetage des poissons doit comporter le nom scientifique de l'espèce, indiquer s'il s'agit d'un produit d'élevage ou sauvage, la zone de provenance, et l'état frais ou décongelé.

Pour répondre aux demandes d'informations des consommateurs sur les conditions de production des poissons et produits de la mer qu'ils achètent, des organismes de certification se sont développés en déclarant se conformer aux lignes directrices de la FAO concernant l'écolabellisation des produits de la mer.

L'article présente succinctement les différents labels privés certifiant les poissons frais et les produits d'aquaculture. Un encart sur la certification biologique européenne pointe l'insuffisance d'exigence des critères d'obtention.

Un deuxième encart précise ce que devrait être la " durabilité " des produits de la mer, et décrit les exigences qu'un processus sérieux de certification devrait satisfaire (transparence, précision, empreinte carbone, exploitation de ressources " en bonne santé " sans préciser ce que cela signifie...)

L'article énumère ensuite 13 écueils rencontrés au cours de l'étude de produits écocertifiés, sur lesquels elle attire l'attention de la Commission européenne (coût, conflits d'intérêts dans la composition des commissions de certification, risque d'épuisement de certaines ressources...). Une comparaison des différents écolabels existants est proposée, avec une liste de défaillances potentielles pour chacun d'eux.

A la suite de cette description peu flatteuse des écolabels, l'évolution du marché est analysée, en concluant que les produits de la mer écolabellisés prennent des parts de marché de plus en plus importantes, au détriment de poissons non labellisés mais pouvant très bien provenir de ressources exploitées de manière durable.

L'article conclut que les écolabels privés ne sont pas fiables. Il adresse des recommandations aux gouvernements européens pour corriger ce manque de fiabilité et indique aux consommateurs les questions qu'ils doivent se poser quand ils achètent des produits de la mer.

N.B. Pilotée par le Ministère en charge des pêches et animée par FranceAgriMer, une démarche pour la mise en place d'un écolabel public destiné à la pêche durable a été initiée en France. Pour remédier aux lacunes des écolabels privés, tout en suivant les lignes directrices de la FAO, un référentiel technique a été préparé par l'administration, les professionnels, les scientifiques et les ONG. Celui-ci détaille l'ensemble des critères à mettre en œuvre par les pêcheries candidates et la chaîne de commercialisation du produit (critères basés sur 4 thématiques : ressource, écosystème, social et qualité). Ce référentiel devrait être officialisé par un arrêté fin 2012, et pourrait éventuellement aussi servir de base à des travaux de normalisation internationale sur le sujet.

Analyse réalisée par : Talidec C./ Ifremer


Imprimer Imprimer

Analyse au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango