Notice

  • Bibliomer n° : S2 - Octobre 2012
  • Thème : 1 - Production
  • Sous-thème : 1 - 3 Aquaculture
  • Notice n° : 2012-201S

Analyse saisonnière des profils en acides gras pour tracer l'origine des sources alimentaires de quatre bivalves commercialement importants

Seasonal fatty acid profile analysis to trace origin of food sources of four commercially important bivalves

Ezgeta-Balica D., Najdek M., Peharda* M., Blažina M.

*Institute of Oceanography and Fisheries, 21 000 Split, Croatia, Tel : +385 21 408053 ; Fax : +385 21 358650 ; E-mail : melita@izor.hr

Aquaculture, 2012, Vol. 334-337, p. 89-100 - Doi : 10.1016/j.aquaculture.2011.12.041 - Texte en Anglais

à commander à : l'auteur, l'éditeur ou à l'INIST


Résumé

La connaissance des sources de nourriture pour les bivalves est importante en conchyliculture, en particulier dans les zones où les espèces cultivées sont présentes à des densités plus élevées que celles des populations naturelles. Mis à part le phytoplancton principale source alimentaire, les bivalves peuvent se nourrir de zooplancton, de bactéries et de détritus. L'objectif de cette étude était de déterminer les sources de nourriture de quatre espèces de bivalves, commercialement importantes, présente dans la baie de Mali Ston, la principale zone conchylicole croate en Adriatique.
Les sources alimentaires ont été étudiés en analysant les profils en acides gras de la glande digestive et des tissus musculaires de l'huître plate Ostrea edulis et de la moule Mytilus galloprovincialis, 2 espèces cultivées dans la colonne d'eau, ainsi que ceux de 2 espèces sauvages, la modiole barbue ou moule de Provence (Modiolus barbatus) et l'arche de Noé (Arca noae).
Les analyses des acides gras de la glande digestive ont révélé que, durant la période d'abondance du plancton (printemps, été) toutes les espèces ingéraient principalement le phytoplancton, puis le zooplancton et des détritus. Quand le plancton est moins abondant (automne, hiver), la part du zooplancton et des détritus devient plus importante dans le régime des bivalves.
Les compositions en acides gras des tissus musculaires indiquent des différences dans l'incorporation sélective des acide gras polyinsaturés (AGPI) de leurs régimes. Les espèces naturelles qui vivent sur les fonds marins accumulent les AGPI toute l'année, les huîtres en culture suspendues pendant le printemps et l'été ; cette tendance à accumuler les AGPI n'a pas été observée chez les moules présentes également dans la colonne d'eau. Ces résultats suggèrent une meilleure utilisation de la nourriture ingérée par les espèces présentes sur les fonds marins.
Les quatre espèces consomment des sources alimentaires similaires, elles sont donc en compétition pour se nourrir. Cependant, dans la zone étudiée, la disponibilité des autres sources alimentaires était probablement suffisante pour satisfaire les demandes de toutes les espèces. La conchyliculture de la zone dépend entièrement de naissain naturel, ce qui suggère que la larviphagie observée pour toutes les espèces, pourrait constituer une restriction auto-régulatrice des populations naturelles et / ou commerciales.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango