Notice

  • Bibliomer n° : S2 - Octobre 2012
  • Thème : 1 - Production
  • Sous-thème : 1 - 3 Aquaculture
  • Notice n° : 2012-198S

Modélisation de la variabilité de croissance des moules sur filière en fonction de la densité et de la conception de l'élevage

Modelling growth variability in longline mussel farms as a function of stocking density and farm design

Rosland* R., Bacher C., Strand Ø., Aure J., Strohmeier T.

*Dept. of Biology, University of Bergen, Postbox 7800, 5020 Bergen, Norway ; Tél.: +47.55584214 ; E-mail : rune.rosland@bio.uib.no

Journal of Sea Research, 2011, Vol. 66 (4), p. 318-330 - Doi : 10.1016/j.seares.2011.04.009 - Texte en Anglais

Adresse internet : http://archimer.ifremer.fr/doc/00038/14887/12210.pdf


Résumé

Les moules (Mytilus edulis) sont couramment élevées sur des structures artificielles comme des radeaux ou des filières pour faciliter les conditions d'élevage. Les structures mytilicoles et la densité des populations de moules peuvent entraîner la réduction du débit de l'eau et l'épuisement en seston (nourriture des moules), et par conséquent diminuer la croissance individuelle des moules et la variabilité spatiale de la croissance à l'intérieur d'une concession. Un des défis de la mytiliculture est donc de dimensionner et de configurer les élevages afin d'optimiser la production de moules et leur qualité individuelle dans différentes conditions environnementales.
Dans cet article les auteurs présentent un modèle, spatialement défini, de simulation de réduction du débit d'eau et d'épuisement en seston sur la croissance individuelle des moules à l'intérieur d'un élevage sur filière en fonction de la configuration de la structure (espacement entre les filières, longueur et densité) et des conditions environnementales (vitesse du courant, concentration en seston et température). Les simulations du modèle sont issues de données environnementales de deux fjords du sud-ouest norvégien et les configurations de la structure sont définies selon des modalités opérationnelles.
Les résultats montrent que la réduction du débit d'eau et l'épuisement en seston ont des impacts importants sur la croissance individuelle des moules. Les espacements entre les filières ont un impact fort sur la croissance individuelle. Une valeur seuil de cet espacement a été mise en évidence, sous cette valeur seuil la diminution du débit d'eau et de l'approvisionnement en seston induit rapidement une réduction de la croissance des moules et une plus grande variabilité de cette croissance en fonction de la localisation des moules. Cette valeur seuil de l'espacement entre filières dépend également de la configuration de la structure et des conditions expérimentales. Des comparaisons entre les résultats de ce modèle et des résultats observés dans d'autres sites, suite à des épuisements en seston, montrent que la modélisation donne des valeurs comparables à celles relevées sur ces sites mytilicoles.
Le modèle développé peut aider à configurer une structure dans le but d'optimiser la production totale de l'élevage et la qualité individuelle des moules (longueur de la coquille, masse de chair, variabilité spatiale de la masse de chair) sous différents paramètres environnementaux. Il a un potentiel en tant qu'outil d'aide à la décision dans la gestion de la mytiliculture, il sera intégré dans une 'boîte à outils' basée sur un système d'information géographique pour la planification et la gestion spatiale de l'aquaculture.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango