Notice

  • Bibliomer n° : S2 - Octobre 2012
  • Thème : 1 - Production
  • Sous-thème : 1 - 3 Aquaculture
  • Notice n° : 2012-193S

Les pratiques culturales peuvent-elles permettre de réduire la surmortalité du naissain d'huîtres creuses ? Récapitulatif des essais d'élevage et expérimentations zootechniques menés sur le territoire français entre 2008 et 2010

Soletchnik P., Mazurie J., Allain G., Bedier E., Benabdelmouna A., Blin J.L., Bouquet A.L., Cochet H., Degremont L., Gaussem F., Gervasoni E., Glize P., Petton B., Roussel P.Y., Pernet F.

Ifremer

Rapport, 2011, n° RST/LER/PC / LTB 11-02 - 23 p.

Adresse internet : http://archimer.ifremer.fr/doc/00032/14280/11557.pdf


Résumé

L'objectif de ce document est de faire le point sur les informations scientifiques et techniques concernant la relation possible entre les pratiques culturales et la surmortalité qui touche le naissain d'huîtres creuses, Crassostrea gigas, depuis 2008. Cette relation est étudiée dans le cadre d'expérimentations menées sur le littoral français par les équipes Ifremer, Instituts techniques et assimilés.
Actuellement deux types de naissain cohabitent dans les écosystèmes conchylicoles : le naissain de captage et le naissain d'écloserie. Le naissain d'écloserie dont il est question dans cette synthèse, provient d'écloseries privées et des écloseries expérimentales de l'Ifremer. Le naissain de captage provient des bassins naisseurs traditionnels de Marennes Oléron et d'Arcachon, des bassins en émergence des Pays de la Loire et Bretagne, et de quelques essais menés en Méditerranée.
Les résultats de cette synthèse (qui ne traite pas de la sélection génétique) montrent que certaines pratiques culturales permettent de préserver des naissains ou de réduire dans une certaine mesure l'intensité des mortalités. L'analyse de ces pratiques a mis en évidence des facteurs qui influencent la mortalité des huîtres, certains sont liés à la qualité des cheptels et d'autres aux conditions d'élevage. Les facteurs sont les suivants :
- La qualité initiale* du naissain revêt une grande importance. Des naissains " indemnes " sont capables de survivre à plus de 90% en situation d'isolement et de confinement hydrodynamique (nurserie ou claires ostréicoles). En situation d'épidémie, le naissain de captage ou celui d'écloserie semblent touchés dans des proportions semblables (analyse à l'échelle d'un bassin). En 2010, des essais ont montré une meilleure survie des huîtres triploïdes (3n) par rapport aux diploïdes (gain de 20 %). L'influence de certains paramètres comme la précocité du captage, l'âge ou la taille du naissain demande à être mieux documentée.
- La température est un facteur important, la survie du naissain est favorisée par une température inférieure à 16°C, et en Méditerranée la mortalité redevient plus faible au delà de 24°C.
- L'isolement d'un lot " indemne " à des température favorisant la mortalité (de 16°C à 24°C) permet des gains de survie. L' isolement signifie, soit un éloignement par rapport à des lots contaminés, soit un contexte environnemental caractérisé par un isolement hydrodynamique par rapport à un milieu potentiellement contaminant.
- La saisonnalité est aussi déterminante. La mortalité semble connaître sa plus forte intensité durant la période printanière, juste après le franchissement du seuil thermique de 16°C. Elle semble d'autant plus marquée que le franchissement de ce seuil est brutal.
Aucune structure d'élevage par elle-même n'améliore réellement la survie, sauf si elle est mise en oeuvre dans un environnement favorable (par ex. cages et filières à des températures inférieures à 16°C).
Des pratiques culturales adaptées devraient viser à réduire la contamination pendant la période épidémique, via la certification de l'état sanitaire des naissains, et la réalisation d'actions de gestion des cheptels sur estran, en lien avec le Domaine Publique Maritime et les connaissances hydrodynamiques régionales. Quelles que soient leurs validations expérimentales, les préconisations découlant de cette analyse ne pourront être pleinement acceptées par la profession ostréicole qu'une fois évaluées au plan économique et social.

* La production de naissains plus " résistants " ne fait pas partie de cette étude.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango