Notice

  • Bibliomer n° : 60 - Novembre 2011
  • Thème : 3 - Qualité
  • Sous-thème : 3 - 4 Gestion de la qualité
  • Notice n° : 2011-5841

Les outils de traçabilité de la chaîne du froid

Ellouze M.

Revue Générale du Froid et du conditionnement d'air, 2011, n° 1113, p. 35-43

à commander à : l'auteur, l'éditeur


Résumé

L'article présente les différents outils de traçabilité de la chaîne du froid disponibles actuellement sur le marché : les enregistreurs de température, les indicateurs de température, les intégrateurs temps/température (ITT) et les puces RFID.

Les enregistreurs de température, mécaniques puis électroniques ont été les 1ers outils de traçabilité utilisés.

Les indicateurs de température permettent de mettre en évidence le dépassement d'une température seuil, ils ont été développés pour des applications médicales, transport de vaccins. Dans le domaine alimentaire, leur utilisation est plus délicate car un faible dépassement de température de courte durée a peu d'effet sur le produit ; mais si le dépassement est répétitif, son impact peut devenir non négligeable.

Les ITT ont été mis au point pour visualiser l'impact du couple temps/température sur les produits. Les ITT commercialisés utilisent différents types de réactions (chimiques, enzymatiques ou microbiologiques) dont la cinétique dépend de la température. Lorsque la température dépasse la température de consigne pendant un temps relativement important, l'ITT change de couleur, indiquant que les caractéristiques du produit ne seront pas conservées jusqu'à la date limite de conservation. Le changement d'aspect de l'ITT doit être proportionnel à la dégradation de l'aliment à tracer.

Les puces RFID (radio frequency identification) existent depuis plus de 50 ans pour la traçabilité des approvisionnements, mais leur application en suivi de la chaîne du froid est plus récente. Ces puces ou radio-étiquettes sont formées d'une antenne associée à un boîtier électronique et peuvent communiquer avec un émetteur-récepteur extérieur. Associées à des capteurs elles peuvent transmettre des mesures environnementales (température, humidité relative...). Elles peuvent aussi être reliées à des systèmes de calcul embarqués permettant d'avoir des données précises sur l'impact du profil temps/température subi.

De nombreux exemples d'outils de traçabilité commercialisés sont décrits, à terme leur utilisation devrait permettre de réduire les pertes dues à la destruction de produits ayant subi une rupture de la chaîne du froid, mais aussi de faire des économies d'énergie en optimisant la chaîne du froid.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango