Notice

  • Bibliomer n° : 60 - Novembre 2011
  • Thème : 3 - Qualité
  • Sous-thème : 3 - 1 Sécurité des aliments
  • Notice n° : 2011-5825

Avis scientifique sur l'évaluation de données épidémiologiques liées aux risques sanitaires causés par la présence de parasites dans le poisson sauvage pêché dans la mer Baltique

Scientific Opinion on assessment of epidemiological data in relation to the health risks resulting from the presence of parasites in wild caught fish from fishing grounds in the Baltic Sea

(BIOHAZ) EFSA Panel on Biological Hazards

EFSA Journal, 2011, Vol. 9 (7) : 2320 - Doi :10.2903/j.efsa.2011.2320 - Texte en Anglais

Adresse internet : http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/doc/2320.pdf


Résumé

Pour les produits de la pêche provenant de zones de pêche de la mer Baltique, quatre groupes de parasites viables présentent des risques potentiels pour la santé :
- Anisakis simplex,
- Contracaecum osculatum,
- Pseudoterranova decipiens
- Diphyllobothrium spp.

Anisakis simplex et Pseudoterranova decipiens ont été trouvés dans des produits de la pêche provenant des subdivisions CIEM 22, 23, 24, 25 et 26. Des risques pour la santé dus à la présence de ces parasites ne peuvent être exclus pour chaque produit de la pêche capturé dans ces zones.

Des poissons migrateurs en provenance des zones contaminées par A. simplex, et à un moindre degré par Pseudoterranova decipiens, peuvent transporter ces parasites et atteindre le Nord de la Baltique. Par conséquent, le risque pour la santé dû à la présence de ces parasites dans tous les poissons migrateurs (y compris le saumon) dans la mer Baltique ne peut être exclu.

Contracaecum osculatum apparaît dans les poissons dans toutes les zones de la mer Baltique. Cependant, à l'heure actuelle, il n'est pas possible d'évaluer l'importance sur la santé publique des larves de C. osculatum viables dans les produits de la pêche. Plus de recherches sont nécessaires pour élucider l'importance de C. osculatum dans le poisson comme source d'infection humaine, y compris la pathogénicité du parasite et sa distribution dans les parties comestibles des poissons.

Diphyllobothrium spp. apparaît dans les poissons des eaux saumâtres de la mer Baltique. Ainsi, tous les poissons d'eau douce ainsi que les poissons migrateurs, y compris la truite de mer et le corégone, présentent un risque pour la santé s'ils sont consommés crus, car ils peuvent être porteurs de parasites viables.

Afin d'identifier de manière définitive les espèces d'anisakidés, des méthodes génétiques / moléculaires devraient être appliquées plus largement à tous les hôtes de la mer Baltique. La surveillance des anisakiases et des autres infections parasitaires dans la population humaine des pays de la mer Baltique devrait être améliorée.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango