Notice

  • Bibliomer n° : 59 - Septembre 2011
  • Thème : 4 - Environnement
  • Sous-thème : 4 - 2 Sites industriels, déchets, eau
  • Notice n° : 2011-5773

Analyse du cycle de vie des filets de merlu frais capturé par la flotte galicienne dans le stock nord

Life cycle assessment of fresh hake fillets captured by the Galician fleet in the Northern stock

Vázquez-Rowe * I., Moreira Mª T., Feijoo G.

* Department of Chemical Engineering, School of Engineering, University of Santiago de Compostela, 15782 Santiago de Compostela, Spain ; Tél. : +34.981563100 ; Fax : +34.981547168 ; E-mail : ian.vazquez@rai.usc.es

Fisheries Research, 2011, Vol. 110 (1), p. 128-135 - Doi : 10.1016/j.fishres.2011.03.022 - Texte en Anglais

à commander à : l'auteur, l'éditeur ou à l'INIST


Résumé

Cet article présente l'évaluation environnementale du merlu européen pêché par la flotte galicienne dans le stock nord par deux types de navires de pêche (chalutiers et ligneurs). La méthodologie d'analyse du cycle de vie (ACV) a été utilisée pour évaluer les performances environnementales de la capture, du débarquement, de la distribution et de la consommation des filets de merlu et pour comparer les deux techniques de pêche étudiées.
Les résultats de cette évaluation environnementale montrent que, pour les deux types de pêche, la phase de pêche contribue très majoritairement à toutes les catégories d'impacts environnementaux considérés. La comparaison des deux types de pêche montre des impacts environnementaux beaucoup plus faibles pour les filets de merlu issus de la pêche à la ligne de traîne. En effet, les chalutiers sont beaucoup plus consommateurs de carburant que les ligneurs.
Les données récoltées ont également permis de souligner l'importance de la prise en compte des prises accessoires et rejets en mer. En effet, pour 1 kg de merlu débarqué, 5 kg de rejets sont recensés pour la pêche au chalut contre 0,21 kg pour la pêche à la ligne de traîne.
Ainsi la performance environnementale globale de la production de filets de merlu ne pourra être améliorée que via une réduction de la consommation de carburant des navires de pêche. Cependant une minimisation des impacts dus aux activités post-pêche, comme le transport, permettrait une réduction non négligeable des coûts pour les vendeurs, grossistes et consommateurs.
De plus, il ressort de cette étude un net avantage environnemental pour la pêche à la ligne en termes d'évaluation environnementale et de prise en compte des rejets.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango