Notice

  • Bibliomer n° : 58 - Juillet 2011
  • Thème : 3 - Qualité
  • Sous-thème : 3 - 1 Sécurité des aliments
  • Notice n° : 2011-5676

Rapport sur les tendances et les sources des zoonoses, des agents zoonotiques et des toxi-infections alimentaires dans l'Union européenne en 2009

European Food Safety Authority, European Center for Disease Prevention and Control ; The European Union summary report on trends and sources of zoonoses, zoonotic agents and food-borne outbreaks in 2009

EFSA Journal, 2011, Vol. 9 (3) : 2090 - 378 p. - Texte en Anglais

Adresse internet : http://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/doc/2090.pdf


Résumé

Ce rapport fait la synthèse de toutes les données collectées en 2009 au niveau des 27 états membres et de 4 autres états non membres de l'Union Européenne sur les zoonoses, les agents zoonotiques et les toxi-infections alimentaires.
Parmi les agents zoonotiques, sont mis notamment en avant Campylobacter, Salmonella, Listeria monocytogenes, Yersinia et VTEC (Escherichia coli producteur de vérocytotoxines).
Le nombre de cas de salmonelloses est en constante diminution depuis 5 ans suite aux programmes de contrôle dans les élevages avicoles (moins de 17,4 % par rapport à 2008). Salmonella est le plus souvent trouvée dans la viande fraîche de poulet, de dinde et de porc. Salmonella a rarement été détectée dans d'autres denrées alimentaires, telles que produits laitiers, légumes et fruits. Cependant, des non conformités par rapport aux critères réglementaires ont été observées pour la viande hachée et les préparations de viandes, ainsi que dans les mollusques vivants (1,1 % de positifs).
Le nombre de cas de listérioses chez l'homme a augmenté de 19,1 % par rapport à 2008, avec 1645 cas confirmés enregistrés en 2009 (contre 1381 cas en 2008). Le taux de mortalité reste élevé (16,6 %). Les teneurs en Listeria monocytogenes ont rarement dépassé les limites autorisées dans les aliments prêts à consommer. Ces dépassements sont principalement liés aux produits de la pêche (7 % de positifs contre 9,8 % en 2008), aux fromages et aux produits à base de viande.
Un total de 5550 foyers d'origine alimentaire a été signalé dans l'UE, provoquant 48964 cas chez l'homme, 4356 hospitalisations et 46 décès. La plupart des cas ont été causés par Salmonella, les virus et les toxines bactériennes. Les sources les plus importantes étaient les œufs et les ovoproduits, les plats composés, y compris ceux présentés sous forme de buffets, et la viande porcine et produits dérivés.
Les poissons et produits de la pêche ont été impliqués dans 43 toxi-infections alimentaires (488 cas humains). La majorité de ces toxi-infections était due à l'histamine (34 cas soit 64,2 %). Le second agent le plus fréquent était Salmonella avec 4 foyers (7,5 %).
70 cas de toxi-infections alimentaires dues aux virus ont été déclarées. 22 de ces cas étaient dus à des fruits ou baies et aux jus de fruits. 11 cas (9,1 % des cas) étaient dus aux crustacés et mollusques.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango