Notice

  • Bibliomer n° : 58 - Juillet 2011
  • Thème : 1 - Production
  • Sous-thème : 1 - 3 Aquaculture
  • Notice n° : 2011-5648

Avis de l'ANSES du 28 février 2011 relatif à l'évaluation de l'efficacité d'une mesure préventive vis-à-vis du risque de surmortalité d'huîtres creuses Crassostrea gigas - Saisine n° 2010-SA-0273

ANSES

Avis, 2011-02-28, p. 1-20

Adresse internet : http://www.afssa.fr/Documents/SANT2010sa0273.pdf


Résumé

Pour tenter de prévenir des épisodes de surmortalité des huîtres creuses, deux arrêtés préfectoraux (Calvados et Manche), ont été signés. Ils prévoient l'interdiction d'immerger des huîtres de moins de 18 mois, du 1er mai au 31 août inclus, et dans le Calvados d'immerger des lots d'huîtres de moins de 18 mois présentant des phénomènes de mortalité anormale ou provenant d'un secteur soumis à restriction en raison d'une mortalité anormale.
Dans ce contexte, l'avis de l'ANSES a été sollicité sur la pertinence d'une telle mesure.

Examen de la question n°1, relative à l'existence d'une différence entre les taux de mortalité en Basse-Normandie entre 2009 et 2010, ainsi qu'entre les taux de mortalité 2010 en Basse-Normandie par rapport à ceux relevés sur les autres sites du littoral français.
- La Basse-Normandie a présenté en 2010 des taux de mortalité moins élevés que le reste du littoral français ;
- Pour l'ensemble de la Basse-Normandie, les taux de mortalité ont légèrement baissé en moyenne entre 2009 et 2010 ;
- La mortalité a également diminué sur les autres sites du littoral français, ce qui ne permet pas de distinguer à cet égard la Basse-Normandie du reste de la France ;
- La côte Ouest du Cotentin, tout en ayant subi des mortalités plus élevées que la côte Est Cotentin en 2009, a connu une baisse marquée de la mortalité en 2010, la distinguant à la fois du secteur Est Bas-Normand et des autres sites du littoral français.

Examen de la question n° 2 relative à la possibilité de corréler une éventuelle moindre mortalité en Basse-Normandie, en 2010, aux mesures d'interdiction d'immersion mises en place.
Les résultats indiquent une moindre mortalité en Normandie en 2010, mais dans la mesure où la baisse de mortalité en Normandie n'est pas différente de celle observée sur le reste du littoral, il est impossible de corréler cette baisse aux mesures d'interdiction d'immersion mises en place.

Examen de la question n° 3 relative à l'intérêt de généraliser cette mesure à l'ensemble des bassins conchylicoles français non naisseurs en 2011.
Compte tenu des réponses aux questions n°1 et n°2, à savoir l'impossibilité de confirmer ou d'infirmer l'efficacité de l'interdiction d'immersion d'huîtres de moins de 18 mois pendant la période à risque de mortalité, le groupe d'experts ne peut en recommander la généralisation. Toutefois, il est pertinent (et relevant du bon sens) d'éviter d'introduire des naissains très infectés et fortement excréteurs en Basse-Normandie en période à risque de mortalité et lors d'augmentation de température de l'eau.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango