Notice

  • Bibliomer n° : 57 - Mai 2011
  • Thème : 1 - Production
  • Sous-thème : 1 - 2 Pêche
  • Notice n° : 2011-5597

Expansion mondiale rapide des pêcheries d'invertébrés : effets sur les écosystèmes, tendances et éléments moteurs

Rapid Global Expansion of Invertebrate Fisheries: Trends, Drivers, and Ecosystem Effects

Anderson * S.C., Flemming J.M., Watson R., Lotze H.K.

* Department of Biology, Dalhousie University, Halifax, Nova Scotia, Canada, 2 Department of Mathematics and Statistics, Dalhousie University, Halifax, Nova Scotia, Canada ; E-mail : sean.anderson@dal.ca

Plos One, 2011-03, Vol. 6 (3), p. 9 - doi : 10.1371/journal.pone.0014735 - Texte en Anglais

Adresse internet : http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0014735


Résumé

Les pêcheries de poissons sont de plus en plus évaluées et régulées, afin d'atteindre progressivement une exploitation plus durable et la reconstruction des stocks. Les pêcheries d'invertébrés sont, quant à elles, en pleine expansion, bien que peu étudiées. Leur importance socio-économique ne cesse pourtant d'augmenter.
Cette publication fournit la première évaluation globale des tendances et conséquences sur les populations et les écosystèmes de la pêche d'invertébrés. Elle est basée sur les données de captures mondiales en combinaison avec des synthèses spécifiques par taxon. De nouvelles méthodes pour évaluer les tendances temporelles et spatiales de l'état des ressources et du développement de la pêche ont aussi été développées.
Depuis 1950, les captures mondiales d'invertébrés ont été multipliées par 6, les pays exploitants par 1,5 et les taxons pêchés reportés par 2. Au début des années 2000, les captures mondiales atteignaient environ 4 millions de tonnes (Mt) pour les crustacés, 3,5 Mt pour les céphalopodes, 3 Mt pour les bivalves et gastéropodes et 0,1 Mt pour les échinodermes (oursins, concombres de mer...). En 2004, 34 % des pêcheries d'invertébrés étaient surexploitées, fermées ou en cours d'effondrement. Les nouvelles pêcheries se sont développées rapidement et très loin de leur marché.
71 % des taxons (53 % des captures) sont pêchés avec des engins destructifs pour les habitats (chaluts benthiques et dragues). Ces engins impactent négativement les zones de ponte et les nurseries, et de ce fait, réduisent la biomasse future et la diversité des espèces. De plus, les invertébrés fournissent d'importants " services " aux écosystèmes marins : maintien de la qualité de l'eau (par filtration), régénération de nutriments, mise à disposition d'habitats, prévention de la prolifération des algues (par broutage)...
Les invertébrés, à la base de la chaîne alimentaire marine, sont de plus en plus exploités alors qu'ils présentent des stocks limités et que les études d'impact sont peu nombreuses. Une attention accrue des gestionnaires est nécessaire pour éviter des conséquences négatives sur les écosystèmes océaniques.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango