Notice

  • Bibliomer n° : 55 - Janvier 2011
  • Thème : 0 - Focus
  • Sous-thème : 0 - Focus Coproduits
  • Notice n° : 2011-5453

Peptides antimicrobiens et activité antivirale issus d'animaux marins de pêche ou d'élevage

Antimicrobial peptides and antiviral activities from marine fished or farmed animals

Fleury * Yannick, Defer Diane, Bourgougnon Nathalie

* Laboratoire Universitaire de Microbiologie Appliquée de Quimper, Université de Bretagne Occidentale, Bt G, 6 rue de l'Université, 29000 Quimper ; E-mail : fleury@univ-brest.fr

Added Value to Fisheries Waste, 2008, p. 163-196 - ISBN 978-81-7895-340-3 - Texte en Anglais

à commander à : l'éditeur


Résumé

La majorité des coproduits marins utilisés actuellement servent à produire de l'huile, de la farine, des fertilisants, des ensilages de poisson et des aliments pour animaux de compagnie. Des études récentes ont montré que ces coproduits renferment des composés bioactifs ayant des applications pharmaceutiques et biotechnologiques. Les peptides antimicrobiens (PAM), sont omniprésents dans les espèces marines issues de la pêche ou de l'aquaculture. Certains peptides ont des activités antibactériennes, antifongiques et antivirales.
Dans la présente synthèse, les auteurs décrivent d'abord ce que signifie " propriétés des PAM " à partir de peptides issus d'invertébrés et de vertébrés marins. Ensuite, ils se focalisent sur les PAM issus d'animaux marins d'élevage, en particulier ceux de bivalves (huîtres et moules), de crustacés (principalement crevettes) et de poissons osseux. Les activités antivirales des peptides issus de chaque espèce marine sont décrites. La catégorie émergente des fragments protéolytiques de protéines inactives ayant une activité antimicrobienne est également abordée.
Les infections antimicrobiennes font partie des maladies les plus destructrices qui affectent les animaux en aquaculture. Et malheureusement, malgré l'impact négatif de ces maladies sur les organismes aquatiques, les connaissances sur la prévention et le traitement de ces infections sont limitées. Les difficultés de maîtrise de ces infections sont essentiellement dues à l'absence de vaccins et d'agents thérapeutiques spécifiques. A long terme, des traitements alternatifs utilisant des antimicrobiens issus de coproduits marins pourraient être développés.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango