Notice

  • Bibliomer n° : 54 - Novembre 2010
  • Thème : 1 - Production
  • Sous-thème : 1 - 3 Aquaculture
  • Notice n° : 2010-5396

Diminution des résidus de médicaments vétérinaires à usage aquacole après administration dans l'alimentation de la dorade royale (Sparus aurata)

Depletion of veterinary drugs used in aquaculture after administration in feed to gilthead seabream (Sparus aurata)

González R.R., Fernández Fernández R., Vidal Martínez J. L. , Sánchez Muros M.J. , Garrido Frenich * A.

* Almeria University, Department of Analytical Chemistry, Almeria 04071, Spain, Tél.: + 34.950.015823 ; Fax : + 34.950.015985 ; E-mail : agarrido@ual.es

Journal of Food Protection, 2010, Vol. 73 (9), p. 1664-1670 - Texte en Anglais

à commander à : l'auteur, l'éditeur ou à l'INIST


Résumé

Cette étude a été menée pour évaluer l'élimination des résidus d'antibiotiques, fluméquine, oxytétracycline, sulfadiazine, triméthoprime et acide oxolinique, après administration de ces médicaments à la dorade royale par le biais de son alimentation.
Les poissons ont été traités avec des antibiotiques cibles à des doses de 30 mg/kg de poids corporel par jour pendant 10 jours à deux températures d'eau de mer (14 et 19,5°C). Les poissons étaient dans 5 réservoirs différents selon le médicament ajouté. Après administration dans la nourriture, 5 poissons ont été choisis au hasard à des moments différents, et la présence d'antibiotiques a été analysée dans un mélange muscle-peau. Les concentrations ont été déterminées par une méthode analytique validée fondée sur la séparation par chromatographie liquide et détection par spectrométrie de masse.
L'élimination des antibiotiques a été plus rapide à la température plus élevée. Les taux d'élimination pour tous les antibiotiques testés ont été rapides, ce qui indique que le délai d'attente après administration de ces antibiotiques pourrait être réduit par rapport aux pratiques actuelles.
Les résultats suggèrent que dans la dorade royale maintenue à ces deux températures, aucune concentration détectable de ces antibiotiques ne persiste dans les tissus comestibles 35 jours après le traitement. Pour l'acide oxolinique et la fluméquine, le temps d'élimination est plus court (4 et 20 jours, respectivement).


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango