Notice

  • Bibliomer n° : 54 - Novembre 2010
  • Thème : 1 - Production
  • Sous-thème : 1 - 3 Aquaculture
  • Notice n° : 2010-5395

Réduire les polluants organiques persistants en maintenant les acides gras oméga 3 à longue chaîne dans le saumon atlantique d'élevage grâce à l'utilisation d'huiles de poisson décontaminées durant tout le cycle de production

Reducing persistent organic pollutants while maintaining long chain omega-3 fatty acid in farmed Atlantic salmon using decontaminated fish oils for an entire production cycle

Berntssen * M.H.G., Olsvik P.A., Torstensen B.E., Julshamn K., Midtun T., Goksoyr A., Johansen J., Sigholt T., Joerum N., Jakobsen J.V., Lundebye A.K., Lock E.J.

* National Institute of Nutrition and Seafood Research (NIFES), P.O. Box 2029, Nordnes, 5817 Bergen, Norway ; Tél.: +47.99487708. E-mail : marc.berntssen@nifes.no

Chemosphere, 2010, Vol. 81 (2), p. 242-252 - 1879-1298 - Texte en Anglais

à commander à : l'auteur, l'éditeur ou à l'INIST


Résumé

Les huiles de poisson sont d'importantes sources de nutriments favorables pour la santé, tels que les acides gras polyinsaturés à longue chaîne, oméga 3 d'origine marine. Ils sont aussi simultanément une source de polluants potentiellement dangereux (polluants organiques persistants). Les huiles de poissons utilisées dans les aliments pour poissons sont la principale source d'oméga 3 et de polluants. Des techniques de décontamination ont été récemment développées pour éliminer les polluants organiques persistants présents dans les huiles de poisson.
Le but de cette étude était d'évaluer les polluants résiduels et les oméga 3 dans le saumon atlantique élevé avec des aliments décontaminés par un passage sur charbon actif suivi d'une distillation sous vide. Les saumons ont été nourris pendant 18 mois (un cycle entier de production) avec des aliments à base d'huiles de poisson décontaminées ou non-traitées (témoins) jusqu'à la taille commerciale (~5 kg). Le niveau des polluants organiques persistants (dioxines, PCB de type dioxine ou non, polybromo-diphényléthers -PBDE- et pesticides organochlorés), et la composition en acides gras, ont été analysés dans les huiles de poisson, les deux aliments expérimentaux et les filets de saumon atlantique.
Le niveau de polluants organiques persistants des filets des poissons nourris à l'huile décontaminée étaient de 68 à 85 % inférieurs aux autres. Des diminutions mineures (4 - 7%) des acides gras oméga 3 (EPA et DHA) ont été observées, indiquant que la décontamination permet de produire des saumons ayant de faibles teneurs en contaminants et des teneurs élevées en nutriments bénéfiques.
Des tests ont prouvé que la différence de concentrations en polluants n'avait pas d'effet biologique sur les poissons.
Les saumons nourris avec des aliments décontaminés ont des taux de polluants organiques persistants similaires à ceux des poissons blancs ou à ceux de la viande de bœuf, et ils sont aussi riches en oméga 3 que les saumons d'élevage commercialisés actuellement.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango