Notice

  • Bibliomer n° : 53 - Septembre 2010
  • Thème : 2 - Transformation
  • Sous-thème : 2 - 3 Emballage et conditionnement
  • Notice n° : 2010-5321

Nouveaux aspects réglementaires européens et marché mondial des emballages intelligents et actifs utilisés en industrie alimentaire

New EU regulation aspects and global market of active and intelligent packaging for food industry applications

Restuccia * Donatella, Spizzirri U. Gianfranco, Parisi Ortensia I., Cirillo Giuseppe, Curcio Manuela, Iemma Francesca, Puoci Francesco, Vinci Giuliana, Picci Nevio

* Dipartimento di Scienze Farmaceutiche, Università della Calabria, Via P. Bucci Edificio Polifunzionale, Arcavacata di Rende (CS) 87036, Italy ; E-mail : donatella.restuccia@unical.it

Food Control, 2010, Vol. 21 (11), p. 1425-1435 - DOI : 10.1016/j.foodcont.2010.04.028 - Texte en Anglais

à commander à : l'auteur, l'éditeur ou à l'INIST


Résumé

Cet article fait le point sur les emballages actifs et intelligents dans l'industrie alimentaire, leur marché, et l'évolution récente de la réglementation européenne qui leur est consacrée.
Les emballages actifs et intelligents sont basés sur une interaction délibérée entre le conditionnement et l'aliment et/ou son environnement direct, pour en améliorer la qualité ou la sécurité. Les distinctions entre emballages actifs et intelligents sont :
- les emballages actifs ont pour objectif d'accroître la durée de conservation de l'aliment ou d'en améliorer la qualité en interagissant avec lui ; ils contiennent des composés qui vont se diffuser de manière contrôlée dans l'aliment, ou qui vont absorber des substances dans l'aliment ou dans son environnement ;
- un emballage intelligent est capable de " surveiller " l'aliment et de " donner des informations " sur sa qualité.
Sur la base d'une vaste bibliographie, l'article liste de nombreux exemples d'emballages actifs, les composés ou les technologies utilisés et leurs applications dans l'industrie alimentaire : retardement de l'oxydation ou de la croissance bactérienne, absorbeurs ou émetteurs de CO2, absorbeurs d'odeur, absorbeurs d'éthylène, émetteurs d'arômes, etc. En ce qui concerne les emballages intelligents, sont présentés : des indicateurs temps/température, indicateurs de maturité, dispositifs de traçabilité, indicateurs de fuites, etc. L'utilisation des nanotechnologies et leurs possibilités sont également abordées.
A partir de la bibliographie, le marché mondial des emballages actifs et intelligents est présenté en détail, ainsi que sa croissance et ses perspectives de développement, en relation avec les demandes des consommateurs.
L'article aborde ensuite l'environnement réglementaire de ces emballages. Il est indiqué que, jusqu'en 2004, il existait en Europe une certaine carence réglementaire dans ce domaine, ce qui a freiné le développement de ces techniques, notamment par rapport au Japon et aux USA où elles se sont développées dès les années 70. C'est, avec les questions de sécurité sanitaire, ce qui a motivé le règlement cadre 1935/2004/EC puis, plus spécifiquement, le règlement 450/2009/EC. Les fondements réglementaires européen et américain sont comparés, puis les deux règlements européens sont examinés en détail.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango