Notice

  • Bibliomer n° : 50 - Mars 2010
  • Thème : 1 - Production
  • Sous-thème : 1 - 3 Aquaculture
  • Notice n° : 2010-5110

Les médicaments vétérinaires

Veterinary drugs

Kaufmann A.

* E-mail : herve.lebris@agrocampus-ouest.fr

Handbook of Seafood and Seafood Products Analysis, 2010, p. 713-734 - ISBN 978-1-4200-4633-5 ; 910 p. - Texte en Anglais

Adresse internet : http://www.crcpress.com/product/isbn/9781420046335;jsessionid=3wfhgv4UYC6gEZ9xLTRv7Q**


Résumé

Ce chapitre de livre fait le point sur les médicaments à usage vétérinaire employés en aquaculture, sur les médicaments utilisés, sur l'origine des résidus de médicaments et sur leur détection.
L'aquaculture représente un marché gigantesque (plus de 70 milliards de dollars en 2004 - 69 % de la production mondiale en Chine, 22 % dans le reste de l'Asie). L'apparition de maladies dans les élevages est un problème permanent et crucial. Alors qu'un nombre très important de médicaments est disponible pour les élevages traditionnels (porc/boeuf/volaille), seul un nombre très limité de médicaments est autorisé pour l'aquaculture.
Différentes méthodes permettent de tester la présence de résidus de médicaments dans les animaux aquatiques :
- des tests biologiques (test de croissance bactérienne, test immunologique),
- des approches instrumentales telles que la chromatographie gazeuse (CG), la chromatographie liquide étant plus appropriée que la CG pour analyser les résidus des médicaments, à l'exception du dosage des hormones réalisé par CG-SM (spectrographie de masse).
Les principaux médicaments utilisés sont les antibiotiques (sulfonamides, chinolones, pénicilline et céphalosporines, nitrofuranes, phénicols, aminoglycosides), les anti-moisissures (dont le vert malachite et le cristal violet), les tranquillisants utilisés pour calmer les poissons durant un transport ou une manipulation, les antiparasitaires tels que les avermectines ou des benzimidazoles, et enfin des hormones utilisées pour inverser le sexe des alevins.
N.B. Les médicaments vétérinaires cités ne sont pas tous autorisés en Europe (cas, notamment, du vert malachite et du cristal violet).


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango