Notice

  • Bibliomer n° : 50 - Mars 2010
  • Thème : 1 - Production
  • Sous-thème : 1 - 1 Ressources
  • Notice n° : 2010-5105

Comment la pêche modifie les populations marines et la sensibilité des écosystèmes au climat ?

How does fishing alter marine populations and ecosystems sensitivity to climate?

Planque * B., Fromentin J.M., Cury P., Drinkwater K.F., Jennings S., Perry R.I., Kifani S.

* Ifremer, Département Ecologie et Modèles pour l'Halieutique, rue de l'île d'Yeu, 44311 Nantes Cedex 3, France ; Institute of Marine Research - Tromsø, Postboks 6404, 9294 Tromsø, Norway ; Tél.: +47.77.60.97.21 ; E-mail : benjamin.planque@imr.no

Journal of Marine Systems, 2010, Vol. 79 (3-4), p. 403-417 - Texte en Anglais

à commander à : l'auteur, l'éditeur ou à l'INIST


Résumé

L'influence de la variation du climat sur l'état et le fonctionnement des écosystèmes marins a été démontrée. De même, l'impact des activités humaines modifiant potentiellement la structure des écosystèmes, par la pêche ou d'autres activités, sur les espèces marines exploitées ou non, a été mesuré.
Dans la plupart des cas, les effets du climat et de l'exploitation sont imbriqués et interactifs : l'impact du climat peut causer l'échec d'un plan de gestion de pêche, et l'exploitation par pêche peut également réduire la capacité d'une population marine à résister, ou à s'ajuster à des changements climatiques.
Cette étude tente d'apprécier comment l'exploitation, en modifiant la structure des populations et des écosystèmes, peut influencer leur capacité de réponse au climat. Les effets démographiques de la pêche (prélèvement d'individus âgés et/ou grande taille) peuvent avoir des conséquences substantielles sur la capacité des populations à se protéger des variations du climat (effets démographiques directs, effets sur la migration, effets parentaux).
La sélection de sous-unités au sein d'une meta-population pourrait également mener à une baisse de la capacité de ces populations à résister aux changements environnementaux.
En dépit des spécificités locales, la réduction de la biodiversité marine au niveau de l'écosystème, d'une population ou des individus eux-mêmes par l'élimination d'espèces (pêche sélective) mènera probablement à une réduction de la résilience des espèces, et à une accentuation de la réponse des populations et écosystèmes aux variations climatiques. Les plans de gestion des années à venir devront donc prendre en compte de manière plus globale la structure et le fonctionnement des populations et des écosystèmes, afin d'augmenter leur capacité d'adaptation au changement climatique.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango