Notice

  • Bibliomer n° : 49 - Janvier 2010
  • Thème : 3 - Qualité
  • Sous-thème : 3 - 2 Nutrition
  • Notice n° : 2010-5087

Analyse risque - bénéfice de la consommation de poissons

Leblanc * J.C., Sirot V., Volatier J.L.

* Afssa/DERNS-PASER, 27-31, avenue du Général-Leclerc, 94701 Maisons Alfort, France ; E-mail : jc.leblanc@afssa.fr

Cahiers de Nutrition et de Diététique, 2009, Vol. 44 (4), p. 182-188 - 7

à commander à : l'auteur, l'éditeur ou à l'INIST


Résumé

L'analyse risque-bénéfice s'appuie généralement sur trois étapes : l'identification du danger et du bénéfice, leurs caractérisations, et l'évaluation des expositions. Des méthodes " semi-quantitatives " sont souvent utilisées dans le domaine de la consommation alimentaire. Les apports et expositions sont comparés aux apports nutritionnels conseillés (ANC) et aux valeurs toxicologiques de référence (DJA : dose journalière admissible, DJT : dose journalière tolérable). Des recommandations de consommation peuvent ainsi être formulées, mais l'impact sanitaire ne peut être réellement évalué.
Les approches quantitatives sont actuellement au stade de la recherche et peu utilisées (comme le quality adjusted life year [QALY] ou le disability adjusted life year [DALY]). Elles s'appuient sur des indices de qualité de vie et évaluent, par des relations doses-réponses, la durée de vie passée en bonne santé ou la perte d'espérance de vie pour une exposition donnée. La publication présente une utilisation du QALY afin de mesurer l'impact d'un passage d'une consommation de poisson moyenne (2 fois par semaine équivalent à 300 g) à une forte consommation (~1 100 g) pour la population française. Les aspects étudiés étaient notamment les effets bénéfiques des oméga 3 (EPA+DHA) versus les effets néfastes du méthylmercure sur le développement du système nerveux central des jeunes enfants, et les effets sur les maladies cardio-vasculaires de l'adulte.
Le passage d'une consommation moyenne à une consommation forte de poisson semble avoir un impact légèrement positif sur le développement du système nerveux central pour les 3 types de relation dose-réponse testés. Toutefois l'intervalle de confiance est large avec une borne négative, ce qui peut signifier que le changement de consommation n'est pas bénéfique pour tous les individus. En ce qui concerne les aspects cardio-vasculaires, un impact positif significatif est obtenu.
Des méthodes intégrées d'évaluation combinée du bénéfice et du risque font l'objet de plusieurs projets de recherche européens (BENERIS, BRAFO...) et devraient permettre des avancées conséquentes sur le sujet.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango