Notice

  • Bibliomer n° : 48 - Décembre 2009
  • Thème : 5 - Consommation et marchés
  • Sous-thème : 5 - 1 Économie de la production
  • Notice n° : 2009-5029

L'aquaculture d'exportation dans les pays en développement peut-elle être durable et promouvoir le développement durable ? Le cas de la crevette

Can export-oriented Aquaculture in Developing Countries be sustainable and promote sustainable Development? The shrimp Case

Rivera-Ferre M.G.

Faculty of Veterinary Sciences, Animal and Food Sciences Department, Edifici V -Campus de la UAB, Cerdanyola del Valle`s, 08193 Bellaterra, Spain ; E-mail : martaguadalupe.rivera@uab.es

Journal of Agricultural and Environmental Ethics, 2009, n° 22, p. 301-321 - Texte en Anglais

à commander à : l'auteur, l'éditeur ou à l'INIST


Résumé

La crevetticulture intensive a été encouragée par le développement international et les institutions financières dans les pays pauvres et endettés, comme un moyen pour obtenir des recettes à l'exportation, diminuer la dette extérieure et promouvoir le développement. La promotion de ce type d'industrie fournit l'exemple d'une tendance générale au soutien des cultures d'exportation, lesquelles consistent souvent en monocultures de matières premières, plutôt qu'au soutien de productions plus diversifiées et traditionnelles destinées à nourrir la population locale. Il est généralement admis, dans le cadre de politiques libérales, que l'aquaculture et l'agriculture d'exportation favorisent la croissance économique en relation avec la réduction de la pauvreté et l'amélioration de la sécurité alimentaire.
Toutefois, il a pu être également démontré que le soutien aux productions d'exportation, la plupart du temps aux mains de grands groupes, a des effets préjudiciables sur la subsistance des populations locales et sur leur environnement. En conséquence, les institutions internationales, les ONG et l'industrie cherchent à minimiser ces impacts en promouvant des productions d'exportation " durables ". Certains impacts peuvent néanmoins subsister, dans la mesure où une telle démarche va s'inscrire dans un contexte de marchés internationaux dérégulés et de demande de produits de base bon marché. Cet article analyse le cas de l'aquaculture intensive de crevettes afin d'illustrer les relations entre, d'une part, le concept dominant en matière de développement, le soutien aux productions d'exportation dans les pays en développement, et d'autre part, les impacts sociaux et environnementaux des systèmes d'élevage industriels.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango