Notice

  • Bibliomer n° : 48 - Décembre 2009
  • Thème : 4 - Environnement
  • Sous-thème : 4 - 2 Sites industriels, déchets, eau
  • Notice n° : 2009-5026

Isolignes comme nouvel outil pour évaluer les coûts énergétiques de production et de distribution des multiples sources de produits de la mer

Isolines as a new tool to assess the energy costs of the production and distribution of multiple sources of seafood

Tlusty M.F., Lagueux K.

* New England Aquarium, Central Wharf, Boston, MA 02110, USA ; Tél.: +1.617.973.6715 ; Fax : +1.617.723.6207 ; E-mail : mtlusty@neaq.org

Journal of Cleaner Production, 2009, Vol. 17 (3), p. 408-415 - Texte en Anglais

à commander à : l'auteur, l'éditeur ou à l'INIST


Résumé

Les consommateurs de produits de la mer s'intéressent de plus en plus à la préservation de l'environnement, et souhaitent que la notion de développement éco-responsable soit mieux prise en compte. Les différentes espèces sont issues de pêche ou d'aquaculture ; chaque mode de production génère un impact environnemental en fonction de ses besoins énergétiques. Par ailleurs, les produits de la mer sont des marchandises mondialisées dont les fournisseurs utilisent des modes de transport variés (bateau, avion, camion...). Le circuit allant du producteur au consommateur peut s'avérer parfois long. Comme pour les modes de production, ces modes de distribution ont des demandes énergétiques différentes.
Cette étude propose une évaluation complète des besoins en énergie de certains produits de la mer, tant pour la production que pour la distribution. Ce point permet de mesurer la part relative associée à la distribution des produits par rapport à l'ensemble des coûts énergétiques.
L'article développe le concept d'énergie " isolines " comme un outil d'évaluation de deux types de consommations énergétiques. C'est une méthode graphique permettant d'intégrer aisément des scénarios, afin de pouvoir décider de la meilleure option d'approvisionnement. L'" isolines " permet d'évaluer comment le coût de l'énergie de distribution influence le coût énergétique total. En utilisant la coquille Saint-Jacques et le saumon comme modèles, cette étude révèle que même si la production de la matière première s'avère plus " écologique ", si celle-ci est réalisée non pas pour un marché local mais pour une destination lointaine, alors le coût énergétique total sera plus élevé qu'une technique de production très énergivore pour une distribution sur un marché local.
Cet article permet de conduire une réflexion sur les outils de production et de distribution permettant de minimiser le coût énergétique global.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango