Notice

  • Bibliomer n° : 48 - Décembre 2009
  • Thème : 3 - Qualité
  • Sous-thème : 3 - 1 Sécurité des aliments
  • Notice n° : 2009-4990

Le rapport de la Communauté sur les toxi infections alimentaires dans l'Union européenne en 2007

The Community Summary Report on Food-borne Outbreaks in the European Union in 2007

European Food Safety Authority ; European Centre for Disease Prevention and Control (ECDC)

The EFSA Journal, 2009, n° 271 - ISBN : 978-92-9199-133-4 - Texte en Anglais

Adresse internet : http://www.efsa.europa.eu/EFSA/efsa_locale-1178620753812_1211902515341.htm


Résumé

Ce document présente, très clairement, un bilan des toxi-infections alimentaires (TIA) dans l'Union Européenne. Pour une lecture rapide, il est possible de se reporter au résumé et à la présentation synthétique des agents pathogènes impliqués et des aliments auxquels ils sont majoritairement associés ;
- le chapitre 3.1 donne une vue d'ensemble des toxi-infections en présentant des tableaux et graphiques par pays, par agent pathogène, par type d'aliment impliqué et par lieu de consommation (domestique, restaurant, école...) ;
- les chapitres 3.2 à 3.10 analysent en détail les données relatives aux différents agents pathogènes.
Salmonella reste la cause la plus courante des TIA, suivie par les virus d'origine alimentaire et Campylobacter. Au total, 5 609 TIA ont été signalées, touchant près de 40 000 personnes et provoquant 19 décès (soit une diminution de 2,2 % par rapport aux données de 2006).
Les sources alimentaires les plus souvent impliquées dans les TIA à Salmonella ont été les œufs et les produits contenant de l'œuf. En ce qui concerne les virus d'origine alimentaire, les sources principales ont été les crustacés, les mollusques et les aliments consommés lors de buffets. Pour Campylobacter, la viande rôtie et d'autres types de viandes ont été les sources principales.
D'autres TIA ont également été signalées (toxines de Bacillus, de Clostridium ou de Staphylococcus ; Yersinia, E. coli, Listeria et parasites). Parmi les autres agents responsables, l'histamine et les biotoxines marines représentent 60 % des 136 TIA observées ; la France, la Hongrie et l'Espagne sont les pays les plus concernés.
N.B. Ce rapport est le pendant du rapport sur les zoonoses (cf notice Bibliomer n° 2009-4688).
Résumé :


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango