Notice

  • Bibliomer n° : 47 - Septembre 2009
  • Thème : 1 - Production
  • Sous-thème : 1 - 3 Aquaculture
  • Notice n° : 2009-4850

Situation et perspectives de la pisciculture dans le monde : consommation et production

Chevassus au Louis * B., Lazard J.

* INRA, Laboratoire de génétique des poissons, 78350 Jouy-en-Josas ; E-mail : bernard.chevassus@jouy.inra.fr

Cahiers Agricultures, 2009, Vol. 18 (2-3), p. 82-90

Article Internet :


Résumé

Au cours des 30 dernières années, la consommation mondiale de protéines animales, relativement stable dans les pays développés, a plus que doublé dans les pays en développement.
Cette croissance résulte, principalement, des productions de volailles, mais les produits aquatiques ont également apporté une contribution notable (passage de 6,3 à 13,8 kg par personne et par an), similaire à celle des porcins, et très supérieure à celle des ruminants.
Cette contribution des produits aquatiques résulte des pêcheries et, plus récemment, de la pisciculture. Le cas des pêcheries minotières fait l'objet d'une analyse spécifique du fait de l'utilisation croissante de ses produits par la pisciculture. La pisciculture, qui représente, depuis 1980, le plus fort taux de croissance de toutes les productions animales, est encore principalement basée sur des productions traditionnelles de poissons d'eau douce et de mollusques en zone côtière. Les différentes prospectives réalisées au début des années 2000 amènent à distinguer nettement la situation des pêcheries où le réexamen à la baisse des captures chinoises, la surexploitation de nombreux stocks et l'échec des politiques de restauration de certains stocks amènent à envisager des scénarios d'érosion progressive des captures totales, tant minotières qu'alimentaires.
Dans le domaine de la pisciculture, la dynamique actuelle devrait, en revanche, se poursuivre, avec des taux de croissance sans doute plus modérés. La résultante de ces deux dynamiques devrait aboutir, à échéance 2020, à des contributions équivalentes des pêches (hors pêches minotières) et de l'aquaculture (hors algues) à l'alimentation mondiale, leur contribution totale par habitant n'augmentant pas sensiblement par rapport au niveau actuel.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango