Notice

  • Bibliomer n° : 45 - Mars 2009
  • Thème : 3 - Qualité
  • Sous-thème : 3 - 1 Sécurité des aliments
  • Notice n° : 2009-4687

Avis de l'AFSSA du 14 novembre 2008 relatif à la maîtrise du risque phycotoxinique dans les pectinidés par la mise en place d'une filière d'éviscération

Avis AFSSA, 2008-11-14, p. 1-11

Adresse internet : http://www.afssa.fr/Documents/RCCP2008sa0022.pdf


Résumé

L'AFSSA a été consultée par la Direction des pêches maritimes et de l'aquaculture (DPMA) et la Direction générale de l'alimentation (DGAL) au sujet de la maîtrise du risque phycotoxinique dans les pectinidés. La décision 2002/226/CE a autorisé la commercialisation de Pecten maximus et de Pecten jacobeus lorsque les teneurs en acide domoïque (toxine amnésiante) dans la chair totale dépasse les seuils autorisés sous certaines conditions : les produits destinés à la consommation sont alors constitués uniquement des muscles adducteurs et/ou des gonades.
Les parties dans lesquelles se concentrent les toxines doivent être enlevées (glande digestive principalement, barbes et manteaux). L'autorisation de récolte dans ces conditions s'accompagne par ailleurs de mesures très strictes de contrôle.
La demande d'avis portait :
- sur la possibilité d'étendre cette tolérance aux autres familles de toxines (toxines lipophiles - DSP - ou paralysantes - PSP -), et
- de la généraliser aux autres espèces de pectinidés produits en France (notamment aux " pétoncles ") ; - sur le transfert éventuel de toxines dans la chair pendant une phase de congélation ;
- sur la possibilité de conserver des coquillages vivants dans de l'eau de mer propre ;
- sur le plan d'échantillonnage à appliquer pour s'assurer de la conformité d'un lot ;
- en cas de non-conformité d'un lot de pectinidés (chair totale), l'éviscération permet-elle d'éliminer le risque ?
L'examen par l'AFSSA des données scientifiques disponibles ne lui permet pas de formuler un avis tranché sur les questions posées. Le dispositif d'éviscération de Pecten maximus paraît être efficace pour la maîtrise du risque PSP et DSP, mais les données manquent pour étendre une telle mesure à Pecten jacobeus et aux autres espèces de pectinidés. L'AFSSA recommande en conséquence que des études complémentaires soient conduites tant sur la décontamination par éviscération que sur l'influence de la congélation et de la décongélation sur la teneur en phycotoxines des pectinidés.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango