Notice

  • Bibliomer n° : 44 - Décembre 2008
  • Thème : 5 - Consommation et marchés
  • Sous-thème : 5 - 1 Economie de la production
  • Notice n° : 2008-4626

Productions jointes et mesures de gestion des pêcheries mixtes : application à la pêcherie chalutière langoustinière du golfe de Gascogne

Macher Claire

Thèse de doctorat, Université de Bretagne Occidentale, 2008, p. 1-403

Adresse internet : http://archimer.ifremer.fr/doc/00000/4857/


Résumé

L'utilisation d'engins de pêche peu sélectifs dans un écosystème multi-spécifique et multi-taille engendre des productions jointes désirées, des prises accessoires et non désirées, et des rejets. Ces productions jointes peuvent aggraver les conséquences négatives de la pêche et complexifient par ailleurs les solutions classiques de gestion.
La thèse décrit, dans une première partie, les processus de production utilisant des engins de pêche peu sélectifs dans le cas de la pêcherie chalutière langoustinière du golfe de Gascogne, en distinguant une étape de capture et une étape de tri. L'analyse de la fonction de capture montre que toutes les productions ne sont pas jointes. Il existe une certaine maîtrise des productions jointes, essentielle pour l'aménagement des pêcheries. L'analyse des comportements microéconomiques de tri, à partir d'une fonction de tri décrite par analogie avec la fonction de capture, permet de discuter les incitations au rejet. Les rejets sont appréhendés comme la résultante d'une opération de tri.
Les effets de mesures de limitation des conséquences négatives des productions jointes sont analysés d'un point de vue bio-économique dans une deuxième partie. L'analyse théorique des enjeux de la sélectivité montre que les bénéfices sociaux de la sélectivité dépendent du niveau d'effort dans la pêcherie et des coûts de l'effort et que lorsque la sélectivité n'est pas observable, les pêcheurs ont intérêt individuellement à adopter la technique non sélective. Une analyse coût-bénéfice de scénarios d'amélioration de la sélectivité est ensuite réalisée à partir d'un modèle bioéconomique de simulation appliqué à la pêcherie langoustinière.
La complémentarité nécessaire entre mesures techniques et mesures de régulation de l'accès est mise en évidence : en l'absence de mesures sélectives, la régulation de l'accès est difficile à mettre en œuvre, et l'amélioration de la sélectivité sans régulation de l'accès ne permet pas de résoudre les problèmes de surcapacité.
L'exemple de la pêcherie au casier à langoustines de Loch Torridon (Ecosse) permet enfin de discuter les conditions de rentabilité d'un engin de pêche alternatif au chalut, le casier, dont la sélectivité est observable et dont l'utilisation n'engendre pas de productions jointes. La question de la rentabilité d'une activité casier dans la pêcherie langoustinière du golfe de Gascogne est discutée sous différentes conditions.
Les phases de transition sont analysées, et posent la question d'aides transitoires au changement technique. La nécessité d'une gestion spatialisée des activités est soulignée.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango