Notice

  • Bibliomer n° : 44 - Décembre 2008
  • Thème : 3 - Qualité
  • Sous-thème : 3 - 1 Sécurité des aliments
  • Notice n° : 2008-4584

Avis du Groupe Scientifique sur les Contaminants dans la Chaîne alimentaire du 9 juin 2008 sur une demande de la Commission européenne sur les biotoxines marines dans les mollusques - azaspiracides (Question nº : EFSA-Q-2006-065B)

Opinion of the Scientific Panel on Contaminants in the Food chain on a request from the European Commission on marine biotoxins in shellfish - azaspiracids

The EFSA Journal, 2008, Vol. 723, p. 1-52 - Texte en Anglais

Adresse internet : http://www.efsa.europa.eu/cs/BlobServer/Scientific_Opinion/contam_ej_723_AZA_en,0.pdf?ssbinary=true


Résumé

Les azaspiracides (AZA) sont un groupe de toxines causant une intoxication caractérisée par des symptômes tels que nausée, vomissements, diarrhées et crampes abdominales. Vingt analogues différents ont été identifiés ; les analogues AZA1, AZA2 et AZA3 étant les plus importants en termes d'occurrence et de toxicité. Les AZA peuvent être trouvées dans différentes espèces de mollusques bivalves filtreurs (huîtres, moules, coquilles Saint-Jacques, clams). Ces biotoxines sont relativement stables à la chaleur : des températures supérieures à 100°C sont nécessaires pour décomposer ces substances.
Les données récoltées sont insuffisantes pour déterminer une dose journalière tolérable (DJT). Par contre, une dose aiguë de référence (ARfD) a été établie à 0,2 µg équivalent AZA1/kg de poids corporel. Des estimations d'exposition de la population ont été réalisées en se basant sur une portion de 400 g de mollusque consommée (portion la plus importante pour réaliser des évaluations du risque aigu des biotoxines marines) et sur la limite réglementaire actuelle de 160 µg équivalent AZA1/kg de mollusque. Il a ainsi été trouvé qu'il y a environ 4 % de chance qu'un adulte de 60 kg dépasse l'ARfD en consommant les mollusques couramment disponibles sur le marché européen. Pour qu'un adulte de 60 kg ne dépasse pas l'ARfD, la limite devrait être de 30 µg équivalent AZA1 / kg de mollusque.
Le Groupe Scientifique souligne la problématique des méthodes de détection des AZA. La méthode de dosage biologique sur souris n'est pas forcément adaptée. Les méthodes alternatives n'ont pas encore été validées.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango