Notice

  • Bibliomer n° : 44 - Décembre 2008
  • Thème : 3 - Qualité
  • Sous-thème : 3 - 1 Sécurité des aliments
  • Notice n° : 2008-4583

Premier rapport sur la détection des groupes d'azaspiracides et de yessotoxines dans les coquillages en France

Amzil Zouher*, Sibata Manoella , Royera Florence , Savara Véronique

* Ifremer, Microbiology and Phycotoxins Department, BP 21105, 44311 Nantes, France ; E-mail : Zouher.Amzil@ifremer.fr

Toxicon, 2008, Vol. 52 (1), p. 39-48 - Texte en Anglais

Adresse internet : http://www.ifremer.fr/docelec/doc/2008/publication-4560.pdf


Analyse

Dans le cadre du réseau de surveillance de l'Ifremer sur le phytoplancton et les phycotoxines (REPHY), les échantillons de coquillages positifs ou négatifs douteux, selon le test biologique sur souris (test réglementaire officiel sur le plan européen utilisé pour la détection des toxines lipophiles) font l'objet d'analyses physico-chimiques en Chromatographie Liquide couplée à la Spectrométrie de Masse (CL/SM) pour la recherche des familles de toxines lipophiles répertoriées en Europe : acide okadaïque (AO), dinophysistoxines (DTXs), pecténotoxines (PTXs), yessotoxines (YTXs), azaspiracides (AZAs), spirolides (SPXs) et gymnodimines (GYMs).
Les résultats obtenus à partir des échantillons des années de surveillance Rephy 2006 et 2007 ont révélé différents profils toxiniques en fonction des zones de production des coquillages. En plus de l'AO et/ou de PTX-2 et leurs dérivés, deux autres familles de toxines ont été mises en évidence pour la première fois en France :
- 1) AZA-1 et AZA-2 dans les pétoncles en provenance des gisements au large de Bretagne nord durant l'été 2006 ;
- 2) YTX et ses principales métabolites (45-hydroxy-YTX, Homo-YTX, carboxy-YTX) dans les bivalves de la côte méditerranéenne durant l'été 2007.
Concernant les YTXs, l'évolution de leur profils toxiniques dans les moules durant l'été montre que :
- le taux d'épuration du Carboxy-YTX est beaucoup plus lent que ceux de la YTX et 45-hydroxy-YTX ;
- la concentration de l'Homo-YTX, très faible initialement, augmente significativement pendant la dernière phase d'épuration, ce qui montre l'importance de la métabolisation de la famille YTX dans les moules.
Ce document fait état de la première détection des familles de toxines azaspiracides et yessotoxines dans les coquillages en France.
Analyse réalisée par : Amzil Z. / Ifremer


Imprimer Imprimer

Analyse au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango