Notice

  • Bibliomer n° : 44 - Décembre 2008
  • Thème : 1 - Production
  • Sous-thème : 1 - 5 Conservation des produits frais sur le site de production
  • Notice n° : 2008-4554

Stress et conservation du petit sandre Sander lucioperca (L.) après chalutage et réfrigération

Stress and survival of small pike-perch Sander lucioperca (L.) after trawling and chilling

Hyvaärinen P., Leppäniemi V., Johansson K., P. Korhonen, Suuronen P.*

* Finnish Game and Fisheries Research Institute, Kainuu Fisheries Research, Manamansalontie 90, FIN-88300 Paltamo, Finland ; Tél.: +358.205.751.641 ; Fax : +358.205.751.649 ; E-mail : pekka.hyvarinen@rktl.fi

Journal of Fish Biology, 2008, Vol. 72, p. 2677-2688 - Texte en Anglais


Résumé

L'évolution de la qualité de sandres de taille inférieure à 370 mm pêchés au chalut a été étudiée en fonction en fonction de 3 types de traitements post-capture :
- poisson conservé dans de l'eau de mer (15°C) à température ambiante (21,4°C) aussitôt après avoir été pêché,
- poisson immergé dans de l'eau de mer réfrigérée pendant 10 min, puis placé dans de l'eau à 15°C,
- poisson immergé dans de l'eau de mer réfrigérée pendant 2 heures, puis placé dans de l'eau à 15°C.
L'ensemble des lots a été entreposé individuellement, maintenu à une température de 15°C et contrôlé régulièrement pendant 48 h.
Si le taux de mortalité du poisson ayant subi une réfrigération pendant 10 min était identique (27,2 %) à celui conservé directement dans de l'eau de mer à température ambiante (28,2 %), celui du poisson conservé pendant 2 h en eau de mer réfrigérée était beaucoup plus important (91,3 %).
Le taux de mortalité et la concentration du cortisol dans le sang des poissons étaient inversement proportionnels à la taille et directement liés à la température de l'eau après traitement.
Les résultats montrent également que les poissons de petite taille prélevés rapidement (< 10 min) dans l'eau réfrigérée avaient un taux de survie nettement plus important.
Enfin pour le poisson immergé pendant 10 min en eau de mer réfrigérée, la concentration de cortisol dans le sang, initiateur du stress, a augmenté 30 à 40 min après le traitement.
Dans ces conditions, afin de faciliter la manutention le poisson pourrait être entreposé dans un vivier avant d'être traité.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango