Notice

  • Bibliomer n° : 44 - Décembre 2008
  • Thème : 1 - Production
  • Sous-thème : 1 - 1 Ressources
  • Notice n° : 2008-4531

Peut-on gérer durablement les écosystèmes ?

Can we manage ecosystems in a sustainable way?

Rice J.

* Department of Fisheries Oceans, Ottawa, Canada ; Tél.: +1.613.990.0288 ; Fax : +1.613.954.0807 ; E-mail: ricej@dfo-mpo.gc.ca

Journal of Sea Research, 2008, Vol. 60 (1-2), p. 8-20 - Texte en Anglais


Analyse

Un grand nombre de pêcheries sont devenues non " durables " malgré les efforts de gestion et les appuis scientifiques. La FAO a analysé cette situation et identifié six facteurs majeurs qui y contribuent :
- des aides inappropriées (qui favorisent les choix à courts termes et la surcapitalisation) ;
- une demande forte pour des ressources limitées ;
- la pauvreté et le manque d'alternatives liés à la dépendance forte de l'économie de certaines régions vis-à-vis de la pêche ;
- la complexité et le déficit de connaissance sur la dynamique des ressources, mais aussi des systèmes sociaux et écologiques ;
- le manque de gouvernance efficace (divergences des objectifs politiques, de gestion),
- et les interactions entre secteur des pêches et autres secteurs et avec l'environnement.
La FAO a également identifié huit voies d'action pour s'attaquer à ces facteurs qui font que les pêcheries ne sont pas durables :
- l'allocation de droits d'accès ;
- une gestion transparente et participative ;
- des appuis pour la recherche scientifique, pour la mise en œuvre des mesures et pour la planification ;
- une distribution équitable des bénéfices ;
- une politique de développement intégrée ;
- l'application de l'approche de précaution ;
- une meilleure information du public ;
- des aides aux marchés et des instruments économiques.
Cette analyse de la FAO met en lumière que la " durabilité " est un concept multi-dimensionnel (économique, social, écologique et institutionnel). Elle montre aussi que des mesures qui ne s'attaquent qu'à une seule des dimensions de la durabilité peuvent entraîner la pêcherie dans une mauvaise direction pour l'une des autres dimensions, voire pour plusieurs.
Dans cet article, l'auteur a appliqué le schéma d'analyse de la FAO à l'échelle de l'écosystème, et s'est demandé si le fait de re-situer les pêcheries dans un contexte écosystémique ferait que les voies d'actions proposées par la FAO permettrait d'aboutir à la durabilité des pêcheries. Pour chacun des facteurs de non-durabilité identifié par la FAO, il a regardé si sa transposition à cette échelle rendait ce facteur plus grave ou moins grave en tant que menace pour la durabilité des pêcheries. Pour chaque voie d'action, il a regardé si ce nouveau contexte la rendait plus efficace pour lutter contre ces menaces.
Dans une approche écosystémique des pêches, quelques-uns des facteurs de non durabilité deviennent plus faciles à traiter, mais à l'inverse, pour plusieurs d'entre eux la difficulté grandit. Plus des deux tiers des combinaisons voies d'actions / facteurs de non-durabilité deviennent plus difficiles à appliquer et/ou ont même des effets négatifs plus importants sur les autres dimensions de la durabilité. De plus, les voies d'action considérées comme les plus prometteuses pour s'attaquer à la non-durabilité des pêcheries deviennent particulièrement difficiles à appliquer dans le cadre d'une approche écosystémique.
Cette analyse ne doit pas être interprétée comme un argument pour abandonner l'approche écosystémique des pêches. En effet c'est un pas nécessaire à franchir, dans la mesure où le problème de l'utilisation durable des stocks de poisson ne semble pas pouvoir être résolu au travers d'une approche mono spécifique et mono flottille, telle que mise en œuvre dans le passé. Cependant, ces résultats impliquent que tendre vers une approche à l'échelle de l'écosystème rendra la recherche de la durabilité encore plus difficile. De plus, il n'y a pas encore de certitude sur le fait qu'une solution puisse être trouvée rapidement, en tout cas une solution sans réductions importantes des attentes économiques et sociales.
Analyse réalisée par : Forest A./ Ifremer


Imprimer Imprimer

Analyse au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango