Notice

  • Bibliomer n° : 40 - Décembre 2007
  • Thème : 3 - Qualité
  • Sous-thème : 3 - 1 Sécurité des aliments
  • Notice n° : 2007-4178

Démonstration de la sécurité des probiotiques

Demonstration of safety of probiotics - a review

Salminen S., von Wright A., Morelli L., Marteau P., Brassart D., de Vos W.M., Fondén R., Saxelin M., Collins K., Mogensen G., Birkeland, S.E., Mattila-Sandholm T.*

* VTT Biotechnology and Food Reasearch, P.O. Box 1501, FIN-20014 Turku, Finland ; Tel : +358.9.4565200 ; Fax : +358.9.4552028 ; E-mail : tiina.mattila-sandholm@vtt.fi

International Journal of Food Microbiology, 1998, Vol. 44 ((1-2)), p. 93-106 - Texte en Anglais


Résumé

Les probiotiques sont communément définis comme des microorganismes viables (bactéries ou levures) qui, lorsqu’ils sont ingérés, montrent un effet bénéfique sur la santé de l’hôte. Ils sont utilisés dans les aliments, en particulier dans les produits laitiers fermentés, mais aussi dans les préparations pharmaceutiques. Le développement de nouvelles souches de probiotiques vise des organismes bénéfiques avec une activité plus forte. Dans le cas de nouveaux microorganismes et d’organismes modifiés, la question de la sécurité et du rapport bénéfice/risque doit être posée et évaluée.
Les membres des genres Lactococcus et Lactobacillus ont communément le statut GRAS (generally-recognised-as-safe = généralement reconnus comme sûrs) alors que ceux des genres Streptococcus et Enterococcus et certains autres genres de bactéries lactiques comprennent quelques pathogènes opportunistes. Les bactéries lactiques sont intrinsèquement résistantes à de nombreux antibiotiques. Dans bien des cas, cependant, les résistances ne sont pas transmissibles et les espèces sont malgré tout sensibles à de nombreux antibiotiques utilisés cliniquement même dans le cas des bactéries lactiques opportunistes associées aux infections. Par conséquent, aucun problème de sécurité n’est lié à la résistance intrinsèque.
La résistance aux antibiotiques associée à un plasmide, qui est occasionnelle, est un autre problème à cause de sa transmission à d’autres espèces ou genres plus dangereux. La résistance enterococcique au glycopeptides (vancomycine et teicoplanine) est notable, car la vancomycine est l’un des derniers antibiotiques efficaces disponibles dans le traitement de certains pathogènes multi-résistants. De nouvelles espèces et des souches plus spécifiques de bactéries probiotiques sont constamment identifiées. Avant d’incorporer de nouvelles souches dans des produits, leur efficacité doit être validée avec soins et une évaluation au cas par cas des caractéristiques liées à la sécurité propres aux organismes de catégorie alimentaire doit être faite. Une revue des données bibliographiques sur les effets négatifs est réalisée. Des recommandations sont données pour la sécurité des probiotiques existant et des nouveaux probiotiques.
N.B. Ce document ne figurait pas jusqu’à ce jour dans la veille Bibliomer. Nous l’introduisons malgré son ancienneté, car il est intéressant par son explication sur l'intérêt et le danger des bactéries lactiques.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango