Notice

  • Bibliomer n° : 38 - Juin 2007
  • Thème : 1 - Production
  • Sous-thème : 1 - 2 Pêche
  • Notice n° : 2007-3938

Une analyse bénéfice-coût de l'amélioration de la sélectivité du chalut : la pêche à la langoustine Nephrops norvegicus dans le golfe de Gascogne

A Cost-Benefit Analysis of Improving Trawl Selectivity: the Nephrops norvegicus Fishery in the Bay of Biscay

Macher C.*, Guyader O., Talidec C., Bertignac M.

* Ifremer, Centre de Brest, Département d'Economie Maritime, BP 70, 29280 Plouzané ; Tél : 02.98.22.44.80 ; Fax : 02.98.22.47.76 ; E-mail : Claire.Macher@ifremer.fr

Rapport, 2006, n° Rapport n° D-22-2006, p. 1-28 - Texte en Anglais


Analyse

L’utilisation d’engins de pêche peu sélectifs engendre la capture d’un mélange d’espèces de tailles variées. Parmi ces captures, les espèces commercialisables sont débarquées, d’autres, généralement de moindre valeur ou ne respectant pas la réglementation, sont rejetées avec un taux de mortalité très important dans les pêcheries chalutières de fond. La pêcherie chalutière langoustinière du golfe de Gascogne est ainsi caractérisée par des niveaux de rejets élevés sur plusieurs espèces : environ la moitié des langoustines capturées en nombre et un tiers en poids sont rejetés avec un taux de mortalité de 70 % environ.
Les rejets de langoustine surviennent essentiellement sur les plus jeunes âges capturés qui n’atteignent pas la taille minimale de débarquement autorisée. Ces pratiques engendrent des pertes pour les stocks et pour les entreprises de pêche. Les langoustines rejetées mortes auraient pu être capturées plus tard et mieux valorisées. L’amélioration du diagramme d’exploitation grâce à des mesures de sélectivité permettrait de diminuer les rejets et ainsi de mieux valoriser le potentiel de production des stocks. L'article analyse les effets bio-économiques de plusieurs scénarios théoriques d’amélioration de la sélectivité vis-à-vis de la taille des langoustines dans le cas de la pêcherie langoustinière du golfe de Gascogne.
Les scénarios testés supposent que l’amélioration de la sélectivité de la langoustine n’a pas d’impact sur les niveaux de captures d’espèces accessoires ; ces scénarios peuvent correspondre à l’adoption de grilles à langoustine développées pour offrir un bon compromis entre échappement de petites langoustines et pertes de langoustines commerciales et pour ne pas affecter la sélectivité des autres espèces. L’analyse coût-bénéfice des différents scénarios s’appuie sur un modèle de simulation bio-économique sur la période 2004-2015 qui intègre la dynamique structurée en âge de la langoustine et considère dix sous-flottilles homogènes du point de vue de la structure en coûts. Le modèle permet de simuler les effets de l’adoption de mesures de sélectivité sur le stock de langoustine et sur les indicateurs de performance des entreprises de pêche en tenant compte des impacts de variations des quantités débarquées sur les prix.
L'article met en évidence le fait que, dans le cas de pêcheries caractérisées par un taux de rejet élevé sur les plus jeunes âges sous la taille minimale de débarquement, la diminution des rejets via des mesures de sélectivité ne mène pas nécessairement à une rente négative mais bénéficie au contraire à la pêcherie puisque ces mesures augmentent le rendement par recrue.
L’analyse coût-bénéfice présentée souligne les bénéfices potentiels d’une amélioration de la sélectivité. La longueur des phases de transition est limitée à quelques années et les bénéfices surviennent rapidement après l’adoption du dispositif sélectif. Il y a peu ou pas de pertes de court terme et les gains potentiels sont importants. La prise en compte de dynamiques économiques d’augmentation de l’effort met cependant en évidence le fait que les mesures de sélectivité sont insuffisantes et doivent être complétées par des mesures de régulation de l’accès pour assurer une meilleure valorisation du potentiel de production du stock de langoustine et prévenir la dissipation de la rente.
P.S. Les grilles à langoustines ont été mises au point dans le cadre d’un programme d’Amélioration de la Sélectivité des Chaluts du Golfe de Gascogne initié par les professionnels représentés par le CNPMEM avec l’aide technique de l’Ifremer.
Analyse réalisée par : Macher C. / IFREMER


Imprimer Imprimer

Analyse au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango