Notice

  • Bibliomer n° : 37 - Mars 2007
  • Thème : 3 - Qualité
  • Sous-thème : 3 - 6 Méthodes analytiques spécifiques produits de la mer
  • Notice n° : 2007-3884

La spectroscopie infrarouge comme nouvel outil pour l'évaluation de la fraîcheur du poisson

Mid-infrared spectroscopy as a new tool for the evaluation of fish freshness

Karoui R.*, Lefur B., Grondin C., Thomas E., Demeulemester C., De Baerdemaeker J., Guillard A.S.

* Division of Mechatronics, Biostatistics and Sensors (MeBioS), Department of Biosystems, K.U. Leuven, Kasteelpark Arenberg 30, B-3001 Leuven, Belgium ; Fax : +32.0.16.32850 ; E-mail : romdhane.karoui@biw.kuleuven.be

International Journal of Food Science and Technology, 2007-01, Vol. 42 (1), p. 57-64 - Texte en Anglais


Analyse

Dans cette étude, la spectroscopie moyen infrarouge a été utilisée comme outil de différenciation du filet de poisson frais et de poisson décongelé.
Les analyses on été réalisées sur des filets de merlan ayant subi différentes conditions de congélation / décongélation. Un total de 24 poissons (12 frais et 12 congelés / décongelés) a été utilisé. Les analyses ont été réalisées sur de l’exsudat de poisson, dilué 1 : 1 dans l’eau pure. Les données ont été traitées par analyse en composantes principales (ACP) et par analyse factorielle discriminante (AFD). Trois zones spectrales ont été particulièrement étudiées : la zone spectrale 3000-2800 cm-1, caractéristique des lipides, la bande amide I et II caractéristique des protéines (1700-1500 cm-1) et la zone 1500-900 cm-1.
Les spectres obtenus pour les échantillons analysés montrent que les profils sont différents selon que le produit est frais ou congelé / décongelé. L’ACP et l’AFD appliquées aux zones spectrales 1500-900 cm-1 et 3000-2800 cm-1 permettent de discriminer significativement les échantillons frais de ceux qui ont été congelés / décongelés (100 % et 75 % des spectres de calibration et de validation respectivement bien classés dans la zone 1500-900 cm-1; 100 % et 87,5 % respectivement dans la zone 3000-2800 cm-1 ).
Malgré le faible nombre d’échantillons considérés, ces résultats mettent en évidence l’intérêt potentiel de la spectroscopie moyen infrarouge comme méthode rapide et non destructive de détection des opérations de congélation / décongélation de filets de poissons. Des travaux complémentaires sont néanmoins indispensables, en particulier sur d’autres espèces de poissons, avant de pouvoir envisager une utilisation de cette méthode dans la pratique.
Analyse réalisée par : Le fur B. / CEVPM


Imprimer Imprimer

Analyse au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango