Notice

  • Bibliomer n° : 37 - Mars 2007
  • Thème : 1 - Production
  • Sous-thème : 1 - 3 Aquaculture
  • Notice n° : 2007-3841

Ecloserie de bivalves : un manuel pratique

Helm M.M.*, Bourne N., Lovatelli N.

* Consultant FAO, Nouvelle-Ecosse, Canada

FAO Fisheries Technical Paper, 2006, Vol. 471, p. 1-184 - ISBN : 92-5-205224-0 ; 1 vol. (XXIII-184 p.) : ill. coul.

Adresse internet : http://www.fao.org/docrep/009/y5720f/y5720f00.htm


Analyse

Ce manuel, co-écrit par deux chercheurs confirmés, constitue un état de l'art dans le domaine du conditionnement des géniteurs, de la ponte, de la fécondation, des développements embryonnaire et larvaire et des techniques associées. Il décrit la métamorphose et le développement post-larvaire, et trace les grandes lignes des techniques de nourricerie. Il traite de plusieurs espèces de bivalves, et pose les bases techniques des opérations à conduire en écloserie. Néanmoins, chaque utilisateur devra adapter ces techniques à son site d'élevage, et aux espèces cible, en intégrant leurs besoins biologiques spécifiques.
La culture des mollusques bivalves, en expansion croissante, représentait environ 20% de la production du secteur aquacole en 2000, avec 14 millions de tonnes. Le plus gros de la production provient des gisements naturels, pourtant épuisés pour la plupart, ou sollicités au-delà de la limite d'une exploitation durable.
L'augmentation des stocks reposant sur la capture et le semis de naissain naturel, que ce soit de façon extensive ou intensive, est une pratique commune. Mais l'amélioration de cette production reste difficile, par la variabilité du recrutement naturel et l’intensification des conflits d'usage pour l'occupation de la zone côtière.
La culture en écloserie répond aux demandes en naissain d’espèces d'intérêt commercial (palourdes, huîtres et pectinidés) des conchyliculteurs. La production des écloseries ne représente encore qu'un petit pourcentage de la demande, mais les travaux de recherche sur la production de souches sélectionnées dotées de caractéristiques génétiquement adaptées aux conditions particulières d'élevage devraient permettre de la développer. Les écloseries ont débuté en 1960 en Europe et aux Etats-Unis. Depuis, la connaissance des besoins biologiques des espèces dominantes et des technologies de production a évolué.
Le document décrit la culture en écloserie, de l'acquisition des géniteurs jusqu'au stade où le naissain est apte au grossissement en pleine mer. L'accent est porté sur les méthodes d'installation et de fonctionnement de la culture intensive en écloserie, plus que sur les méthodes de production extensive dans les systèmes d'étang à terre. La phase intermédiaire de production en nourricerie, interface entre l'écloserie et le grossissement en mer, ainsi que le concept du télécaptage, sont également décrits et discutés.
Ce manuel est plus un aperçu pratique sur les opérations fondamentales d'écloserie et la gestion des différents stades du cycle de vie de bivalves en écloserie, qu’un traité scientifique. Les exemples sont liés aux espèces les plus communément cultivées dans les régions tempérées, telles l'huître du Pacifique, Crassostrea gigas, l'huître d'Amérique, Crassostrea virginica, l'huître plate européenne, Ostrea edulis, la palourde japonaise, Tapes philippinarum et quelques espèces de pectinidés. La culture des espèces tropicales de bivalves est aussi traitée. Les méthodes décrites sont applicables aux bivalves de moindre intérêt dans la production aquacole mondiale.
Les auteurs considèrent que la production des bivalves en écloserie est plus un art reposant sur des bases scientifiques que de la science pure. Il y a en effet plusieurs façons de faire fonctionner et de gérer une écloserie, comme il existe différents niveaux de sophistication et d'équipements pour développer tout ou partie du cycle de production. Des gérants d'écloserie expérimentés pourront considérer les informations trop détaillées. Les auteurs ont néanmoins considéré que les connaissances de base nécessaires ne se limitent pas à la maîtrise de différentes procédures, mais englobent aussi l'assimilation d'un processus biologique. Ces informations sont appropriées aussi bien pour les opérations de culture expérimentale que celles conduites à l'échelle industrielle.
Il inclut également une brève discussion des processus d'identification d'un site et des critères appropriés à la conception d'une écloserie, ainsi que les avancées technologiques d’amélioration de la fiabilité et de la viabilité économique de cette filière dans un avenir proche, et des thèmes d'actualité comme la polyploïdie, le développement des souches sélectionnées, la cryo-préservation de gamètes et le besoin d'une nouvelle nourriture inerte.
Analyse réalisée par : Helm M.M. / FAO et Robert R. / IFREMER


Imprimer Imprimer

Analyse au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango