Notice

  • Bibliomer n° : 35 - Septembre 2006
  • Thème : 4 - Environnement
  • Sous-thème : 4 - 1 Qualité du milieu
  • Notice n° : 2006-3682

Les éthers diphényls polybromés dans les moules de sites sélectionnés de la côte française : 1981-2003

Polybrominated diphenyl ethers (PBDEs) in mussels from selected French coastal sites: 1981-2003

Johansson I., Héas-Moisan K., Guiot N., Munschy C., Tronczynski J.*

* Ifremer, BP 21105, 44311 Nantes Cedex 03, France, Tél : 02.40.37.41.36 ; Fax : 02.40.37.40.75 ; E-mail : Jacek.Tronczynski@ifremer

Chemosphere Third International Workshop on Brominated Flame Retardants , 2006-06, Vol. 64 (2), Toronto, Canada, 2004/06/6-9, p. 296-305 - Texte en Anglais


Résumé

Cette étude est basée sur les analyses rétrospectives des PBDE dans des échantillons archivés de moules (Mytilus edulis ou Mytilus galloprovincialis), prélevés au cours des 22 dernières années (1981 2003) sur les zones côtières en France. Les niveaux en PBDE déterminés dans les moules de la Manche ont fortement augmenté de 1981 à 1991-1995, en doublant tous les 5 à 6 ans. Après cette période, nous observons un plateau et un possible début de décroissance. La décroissance des congénères hexa- et hepta-BDE a été plus rapide que celle des tétra- et penta-BDE dans les échantillons de moules. La différence d’évolution temporelle entre les PBDE fortement et plus faiblement bromés suggère donc un changement d’empreinte chimique des PBDE dans les moules.
L’augmentation des concentrations en PBDE dans les échantillons de moules contraste avec la concomitante et constante diminution des chlorobiphényles (CB) dans ces mêmes échantillons. Cependant, des apports saccadés de ces deux groupes de composés organohalogénés ont été observés dans les échantillons de moules collectés à l’embouchure de l’estuaire de la Seine. Ces apports sont vraisemblablement liés aux inondations fluviales et au refoulement dans la baie de Seine des sédiments de l’estuaire interne, ainsi qu’aux intenses activités de dragage menées à cette période. En France les plus fortes concentrations en PBDE ont été déterminées en Manche, plus précisément en baie de Seine. Les différences régionales sont liées aux différences de pression urbaine et industrielle dans ces régions. Les résultats publiés sur les niveaux des PBDE dans les moules, montrent une différence significative entre les Amériques Nord/Sud et l’Europe. Notre étude vient renforcer ce constat, en confirmant que les niveaux des PBDE en Amérique du Nord sont plus élevés qu’en Europe. Cependant, cette comparaison des niveaux de contamination de moules par des PBDE est basée sur un nombre limité de données.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango