Notice

  • Bibliomer n° : 33 - Mars 2006
  • Thème : 3 - Qualité
  • Sous-thème : 3 - 4 Gestion de la qualité
  • Notice n° : 2006-3416

Attitudes des employés de l'industrie alimentaire finlandaise vis-à-vis de l'autocontrôle et des plans HACCP

Attitudes towards own-checking and HACCP plans among Finnish food industry employees

Hielm S.*, Tuominen P., Aarnisalo K., Raaska L., Maijala R.

* Department of Food and Environmental Hygiene, Faculty of Veterinary Medicine, University of Helsinki, PO Box 66, FIN-00014 Helsinki, Finland ; Ministry of Social Affairs and Health, PO Box 33, fIN-00023 Government, Finland ; Tél : +358.9.160.74121 ; Fax : +358.9.160.74120 ; E-mail : sebastian.hielm@stm.fr

Food Control, 2006, Vol. 17, p. 402-407 - Texte en Anglais

à commander à : la revue ou à l'INIST


Résumé

Une enquête nationale sur les pratiques et attitudes vis-à-vis du management de la sécurité sanitaire des aliments a été conduite en 2001 auprès de l’industrie alimentaire finlandaise. Dix exemplaires d’un questionnaire portant sur ce sujet ont été expédiés par courrier à 87 entreprises de transformation du secteur alimentaire, afin que 870 employés, ouvriers et cadres, soient susceptibles d’y répondre. Les questions portaient sur l’attitude des employés vis-à-vis des stratégies de gestion de l’hygiène au sein de leur entreprise. Le taux de réponses pour les 87 entreprises et leurs employés a été respectivement de 34,9 % et 21,2 %.
Les réponses ont été analysées selon 4 types d’emploi (personnel administratif, chefs de production, cadres assurance qualité, ouvriers de production) et 4 secteurs de l’industrie (viande, laiterie, poisson, boulangerie). Les attitudes des employés vis-à-vis des pratiques de gestion des risques ont été totalement positives, quel que soit le poste occupé ou le secteur alimentaire concerné. Les 30 entreprises ayant répondu à l’enquête ont un plan d’autocontrôle (OCP) opérationnel, alors que les autres programmes de gestion de la qualité sont moins fréquents.
S’agissant de savoir ce qui a posé le plus de difficultés pour mettre en place un plan HACCP/OCP, les réponses les plus courantes sont : choisir les points critiques, mobiliser tous les employés de l’entreprise et traiter les résultats des contrôles. Selon les personnes ayant répondu, l’intérêt d’un plan OCP/HACCP est de garantir la qualité et la sécurité des produits.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango