Notice

  • Bibliomer n° : 33 - Mars 2006
  • Thème : 2 - Transformation
  • Sous-thème : 2 - 6 Coproduits
  • Notice n° : 2006-3396

Collagène partiellement purifié issu de déchets de raffinage lors de la fabrication du surimi de merlu du Pacifique

Partially purified collagen from refiner discharge of pacific whiting surimi processing

Kim J. S., Park J. W.*

* Seafood Laboratory and Department of Food Science and Technology, Oregon State University, 2001 Marine Drive #253 Astoria, OR 97103-3427 ; E-mail : jae.park@oregonstate.edu

Journal of Food Science, 2005, Vol. 70 (8), p. C511-C516 - Texte en Anglais


Résumé

Dans le but de simplifier le procédé d’obtention du collagène, les auteurs étudient les potentialités des déchets de raffinage du surimi de merlu du Pacifique et évaluent les caractéristiques biochimiques et fonctionnelles du collagène partiellement purifié (CPP). Ce dernier est également comparé avec le collagène acidosoluble (CAS). Les deux types de collagène sont préparés à partir de déchets de raffinage, un lot de CPP étant également obtenu à partir de peau de merlu du Pacifique, et leurs rendements de production sont calculés. La composition primaire, le pH, la composition en acides aminés, les teneurs en métaux lourds sont déterminés, ainsi que la solubilité dans l’eau bouillante, la blancheur, les capacités d’absorption d’huile et d’eau, le pouvoir émulsifiant et la stabilité à la cuisson. Les 3 types de collagène sont en outre soumis à une électrophorèse sur gel de SDS-polyacrylamide.
Le rendement de production du CPP issu de déchets de raffinage est plus élevé (+ 34 %) que celui du CAS et aucun métal lourd n’est détecté. Les gels d’électrophorèse de l’ASC et du CPP issus de déchets de raffinage sont identiques. D’autre part, le CPP issu des déchets de raffinage présente une blancheur et des propriétés fonctionnelles (solubilité dans l’eau bouillante, pouvoir émulsifiant, stabilité à la cuisson) similaires à celles du CAS issu de déchets de raffinage et supérieures à celles du CPP obtenu à partir de peau de poisson. On en conclut donc, à partir de ces avantages fonctionnels et économiques, que le CPP issu de déchets de raffinage peut être utilisé avec intérêt comme ressource nouvelle de collagène de poisson.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango