Notice

  • Bibliomer n° : 33 - Mars 2006
  • Thème : 1 - Production
  • Sous-thème : 1 - 1 Ressources
  • Notice n° : 2006-3375

Variations saisonnières de poids et d'indice de condition de la morue de l'Atlantique (Gadus morhua L.) en relation avec les pêcheries

Seasonal cycles in weight and condition in Atlantic cod (Gadus morhua L.) in relation to fisheries

Mello L.G.S.*, Rose G.A.

* Fisheries Conservation Chair, Marine Institute, Memorial University of Newfoundland, PO Box 4920, St. John's, NL, A1C 5R3 Canada ; Tél : +1.709.778.0652; Fax : +1.709.778.0669 ; E-mail : luiz.mello@mi.mun.ca

ICES Journal of Marine Science, 2005-08, Vol. 62 (5), p. 1006-1015 - Texte en Anglais


Résumé

Les variations saisonnières du poids et de l'état physiologique de la morue Atlantique (Gadus morhua) influent sur la productivité et l’économie de la pêche à Terre-Neuve. Les indices de condition (indice de condition de Fulton - K - et indice hépatosomatique - HSI) sont les plus bas pendant la période de frai (printemps) et augmentent rapidement pendant la période suivant la ponte, atteignant des valeurs maximum à l’automne (K et HSI augmentent en moyenne de 24 % et 82 %, respectivement, entre le printemps et l’automne).
Le poids et les indices de condition varient en fonction de la saison. Les indices de condition ont été corrélés avec un indice de production utilisé par les industriels. Historiquement, la pêche à la morue est autorisée en toutes saisons. Toutefois, des simulations réalisées sur les pêcheries de 1997-1999 indiquent que les débarquements d’une pêche automnale (période de conditions physiologiques maximales) réduiraient de 8 à 17 % le nombre de morues pêchées, et par conséquent prélevées du stock, tout en conservant des quotas identiques en terme de tonnage. Parallèlement, au niveau industriel, ces poissons permettraient de profiter d’un rendement maximum et de produits de meilleure qualité.
Les pêches de printemps et d'été révèlent des rendements inférieurs de 6 % et une baisse de qualité de 5 à 26 % des produits de la pêche pour la transformation.
Les cycles biologiques saisonniers pourraient par conséquent être utilisés comme paramètres pour une gestion des stocks visant à établir une pêche durable tout en dégageant des bénéfices économiques pour la filière, en encourageant la pêche pendant les périodes où les impacts biologiques sont les plus faibles et les impacts économiques les meilleurs.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango