Notice

  • Bibliomer n° : 31 - Septembre 2005
  • Thème : 3 - Qualité
  • Sous-thème : 3 - 1 Sécurité alimentaire
  • Notice n° : 2005-3186

La présence des espèces de Vibrio dans l'environnement des cultures de crevettes tropicales ; les implications pour la sécurité alimentaire

The occurrence of Vibrio species in tropical shrimp culture environments; implications for food safety

Srinivasa Gopal T.K., Otta S. K., Kumar S., Karunasagar I., Nishibuchi M., Karunasagar I.*

* Department of Fishery Microbiology, University of Agricultural Sciences, College of Fisheries, Mangalore-575 002, India ; Tél : +91.824.2246384 ; Fax : +91.824.2246384 ; E-mail : mircen@sancharnet.in

International Journal of Food Microbiology, 2005-07-15, Vol. 102 (2), p. 151-159 - Texte en Anglais


Résumé

Les auteurs ont étudié l’abondance de plusieurs espèces de Vibrio dans des échantillons d'eau, de sédiment et de crevettes, provenant de différentes zones proches de fermes crevettières des côtes Ouest et Est de l'Inde. L'abondance relative était plus importante dans les fermes de la côte occidentale (ca. 10(4) cfu/mL d’eau), par comparaison à celles de la côte orientale (ca. 10(2) cfu/mL d’eau).
Vibrio alginolyticus (3-19 %), V. parahaemolyticus, (2-13%), V. harveyi (1-7%) et V. vulnificus (1-4 %) sont les espèces prédominantes, identifiées par analyse biochimique standard. Dans certains cas, V. cholerae a été trouvé, mais tous les isolats étaient négatifs pour le gène de la toxine cholérique (ctx) associé aux souches cholériques. L'identification biochimique de V. parahaemolyticus, autre pathogène cité parmi les espèces ci-dessus, a été confirmée par PCR ciblant le gène de toxR et une région l chromosomique de 387 pb spécifique à cette espèce.
En outre, la présence des gènes tdh (hémolysine directe thermostable) et trh (hémolysine TDH-connexe) associée à la virulence dans les isolats de V. parahaemolyticus a été également recherchée par PCR. Seuls 2 des 47 isolats étaient tdh positifs, et l’un portait le gène trh.
Vibrio cholerae, V. parahaemolyticus et V. vulnificus sont identifiés comme responsables majeurs des intoxications dues à la consommation de produits de la mer, dont la manipulation après leur sortie de l’eau ainsi que leur cuisson sont donc à surveiller particulièrement.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango