Notice

  • Bibliomer n° : 31 - Septembre 2005
  • Thème : 1 - Production
  • Sous-thème : 1 - 2 Techniques de pêche et d'élevage
  • Notice n° : 2005-3154

Impact d'une smoltification accélérée sur la structure du muscle et sur la fermeté des filets de saumons d'élevage (Salmo salar)

Impact of accelerated smoltification on muscle structure and fillet firmness at harvest in Atlantic salmon (Salmo salar)

Vieira V.L.A., Johansen S.J.S., Bickerdike R., Johnston I.A. *

* Fish Muscle Research Group, Gatty Marine Laboratory, School of Biology, University of St Andrews, Fife, Ecosse, KY16 8LB, Royaume Uni ; Tél. : +44 1334 463448 ; E-mail : iaj@st-and.ac.uk

Aquaculture, 2005-05-18, Vol. 246 (1-4), p. 197-208 - Texte en Anglais


Résumé

Plusieurs familles de saumons Atlantique (Salmo salar L.) ont été soumises à deux photopériodes afin de produire plus rapidement des smolts 1+ en janvier et mai 2001, respectivement. Les poissons ont été élevés dans des réservoirs d'eau douce jusqu'en octobre 2000, puis divisés en 2 groupes : photopériode normale (smolts 1+) et contrôlée (smolts accélérés), ils ont ensuite été triés par petites et grandes tailles et transférés dans des cages en pleine mer près du centre de recherche de Gildeskål, Norvège en mai-juin 2001. Les 4 groupes ont été élevés en cages en triplicats jusqu'en octobre 2002. Les distributions en nombre et en taille de myotomes des fibres musculaires ont été déterminées au niveau de la première nageoire dorsale pour tous les groupes, en mai (sélection de poissons de 2,4 kg) et octobre 2002 (poissons prélevés aléatoirement).
La présence de fibres musculaires de moins de 10 µm de diamètre a indiqué le recrutement actif de fibres dans tous les groupes en mai 2002. Le nombre de fibres musculaires avait atteint sa valeur maximale (FNmax) dans la récolte d'octobre. L'analyse de variance n'a pas indiqué de différence significative en valeurs moyennes de FNmax (6,6 × 105 ± 1,4 × 104), en densité de fibre musculaire (76,2 ± 1,7 muscle de fibres mm-2) ni en diamètre de fibre (µm 121,3 ± 1,5) entre les différents traitements de photopériode (mean±S.E., n=66). Des courbes lissées ont été adaptées aux mesures du diamètre de fibre en utilisant une fonction de grain. Les tests non paramétriques de Kolmogorov-Smirnov n'ont indiqué aucune différence significative dans la distribution de la taille de fibre entre les smolts accélérés et 1+ et post-smolts. Il y avait, cependant, sensiblement plus de fibres musculaires dans le lot de grands poissons que dans le lot de petits poissons, ce qui reflète probablement des différences génétiques dans FNmax.
La qualité de la chair a été évaluée par mesure de la fermeté du filet à l’aide d’une méthode instrumentale de texture. Le processus imposé pour cisailler les échantillons de muscle à l'épaisseur normalisée n'a montré aucune différence significative entre les traitements de photopériode. On a conclu que la manipulation de la photopériode requise pour produire les smolts accélérés n'a pas affecté la fonction des cellules de muscle ni la fermeté de la chair des post-smolts de poids commercial.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango