Notice

  • Bibliomer n° : 29 - Mars 2005
  • Thème : 3 - Qualité
  • Sous-thème : 3 - 6 Méthodes analytiques spécifiques produits de la mer
  • Notice n° : 2005-2989

Une méthode simple et rapide de détermination colorimétrique de l'histamine dans la chair de poisson

A simple and rapid method for colorimetric determination of histamine in fish flesh

Patange S. B.*, Mukundan M. K., Ashok Kuma K.

* Quality Assurance and Management Division, Central Institute of Fisheries Technology, Willingdon Island, Cochin 682 029, India ; E-mail : sbpatange@rediffmail.com

Food Control, 2005, Vol. 16 (5), p. 465-472 - Texte en Anglais

à commander à : la revue ou à l'INIST


Analyse

L'article présente une méthode chimique simple et rapide de détermination de l'histamine dans la chair de poisson, qui peut être appliquée par les laboratoires de contrôle. Il s'agit d'une méthode colorimétrique utilisant le sulfonate de p-phényldiazonium comme réactif. Celui-ci est préparé au laboratoire à partir d'acide sulfanilique, d'acide chlorhydrique et de nitrite de sodium. L'histamine est extraite de l'échantillon de poisson à l'aide d'une solution saline : 5 g de poisson + 20ml de NaCl 0,85% suivi d'un broyage et d'une centrifugation. Puis l'histamine présente dans le surnageant est extraite par du butanol :1 ml de surnageant + 2 ml solution saline + 0,5 g d'un sel, agitation vigoureuse + 2 ml de butanol, agitation, centrifugation. La couche butanolique supérieure qui renferme l'histamine est reprise dans un tube, séché sous un courant d'azote et le résidu dissous dans de l'eau distillée. L'histamine ainsi purifiée fait alors l'objet d'une réaction colorimétrique en tube et l'intensité de la couleur rose orangée développée peut être lue au spectrophotomètre à 496 nm (méthode quantitative) ou appréciée visuellement (méthode qualitative). La méthode nécessite environ 45 minutes par échantillon en incluant le temps de préparation de l'échantillon, elle demande de la minutie et de la rigueur. Le coût des réactifs est de l'ordre de 1 $ US par analyse et l'équipement de laboratoire est réduit, une centrifugeuse réfrigérée, une source d'azote, des tubes et un spectrophotomètre pour une analyse quantitative.
Les performances de la méthode décrite sont satisfaisantes pour une méthode de routine, la limite de détection est de 1 mg/100 g. Les résultats de cette nouvelle méthode sont fortement corrélés (R2=0,999) à ceux obtenus par la méthode de Hardy et Smith. Elle peut être utilisée comme méthode qualitative ou semi-quantitative à condition d'utiliser une échelle de couleur conformément aux indications données par les auteurs.
Cette méthode développée en Inde avec des réactifs chimiques de base et un équipement de laboratoire réduit mériterait d'être testée par plusieurs laboratoires afin de déterminer objectivement ses performances, sa robustesse et ses potentialités d'application en contrôle courant.
Analyse réalisée par : Etienne M. / IFREMER


Imprimer Imprimer

Analyse au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango