Notice

  • Bibliomer n° : 29 - Mars 2005
  • Thème : 3 - Qualité
  • Sous-thème : 3 - 1 Sécurité alimentaire
  • Notice n° : 2005-2969

Dioxines et PCB de type dioxine dans le saumon d'élevage écossais (Salmo salar) : effets du remplacement de l'huile de poisson par des huiles végétales dans l'alimentation

Dioxin and dioxin-like polychlorinated biphenyls (PCBs) in Scottish farmed salmon (Salmo salar): effects of replacement of dietary marine fish oil with vegetable oils

Bell J.G.*, McGhee F., Dick J.R., Tocher D.R.

* Institute of Aquaculture, University of Stirling, Stirling FK9 ALA, Scotland, UK ; Tél/Fax : +44.1786.467997 ; E-mail : g.j.bell@stir.ac.uk

Aquaculture, 2005/1/3, Vol. 243 (1-4), p. 305-314 - Texte en Anglais


Résumé

Quatre lots de saumon Atlantique ont été nourris selon 4 types régimes alimentaires pendant 115 semaines. Les régimes étaient : 1) une faible concentration en huile (17 g%g) LFO, 2) une teneur élevée en huile (35 g%g) HFO, 3) une faible teneur en huile d’origine végétale (17 g%g d’huile de lin (LO) et d’huile de colza (RO), en proportion de1/1) LVO, et 4) une teneur élevée en huile d’origine végétale (35 g%g d’huile de lin (LO) et de d’huile de colza (RO) en proportion de 1/1) HVO. L’ensemble de la production, d’un poids moyen de 2,1 kg, a été ensuite nourrie (phase de finition) pendant 24 semaines avec des aliments riches en huile de poisson (HFO).
A l’issue de la première phase, la concentration en dioxine dans les aliments étaient dans l’ordre HFO>LFO>LVO>HVO, avec des valeurs comprises dans une fourchette de 0,16 à 1,4 ng TEQ/kg (TEQ : équivalent toxique). Les concentrations en PCB de type dioxine étaient du même ordre avec des teneurs comprises entre 0,62 et 3,68 ng TEQ/kg. Les concentrations trouvées dans la chair de saumon étaient corrélées avec les concentrations de l’aliment, mais toujours inférieures à celles-ci. Les concentrations en dioxine de la chair étaient comprises entre 0,10 et 0,53 ng TEQ /kg et celles des PCB de type dioxine, de 0,58 à 1,48 ngTEQ/kg.
En fin d’expérimentation, après 24 semaines de régime avec un aliment contenant un pourcentage élevé en huile de poisson (HFO), les concentrations en dioxine dans la chair étaient comprises entre 0,20 et 0,54 ng TEQ/kg, et celles des PCB de type dioxine de l’ordre de 0,66 à 1,07 ng TEQ/kg. Une alimentation riche en huile végétale (HVO) réduit significativement les concentrations EPA et DHA de la chair, de l’ordre de 25% par rapport à une alimentation riches en huiles de poisson.
La pratique d’une phase de finition avec une alimentation HFO permet de restaurer les taux d’EPA et DHA à environ 80% des valeurs trouvées sur du poisson nourri en permanence avec un régime à teneur élevée en lipides marins. Mais cette phase augmente les niveaux de dioxine dans la chair de poisson préalablement nourri avec les régimes LFO, LVO, HVO. Toutefois ces valeurs sont significativement inférieures à celles obtenues avec un régime exclusivement basé sur de l’huile de poisson.
Cette étude suggère également que le saumon élevé sur la base de farines et d’huiles d’origine marine (HFO) atteint des seuils en concentration de dioxine de 14% inférieures aux concentrations limites retenues par la Commission européenne. Cependant en remplaçant l’huile d’origine marine par de l’huile végétale pendant la plus grande partie du cycle de production, les concentrations en dioxine et en PCB de type dioxine peuvent être considérablement réduites.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango