Notice

  • Bibliomer n° : 27 - Septembre 2004
  • Thème : 4 - Environnement
  • Sous-thème : 4 - 1 Qualité du milieu
  • Notice n° : 2004-2794

Les contrôles microbiologiques au cours du cycle de production de Dicentrarchus labrax L. et Sparus aurata L. : une étude de l'environnement au produit fini

Microbiological controls across the productive cycle of Dicentrarchus labrax L. and Sparus aurata L.: A study from the environment to the final product

Caruso G.*, Maimone G., Mancuso M., Modica A., Genovese L.

* National Research Council, Ist. Per l'Ambiente Marino Costiero, Section of Messina, Spianata S. Raineri 86, 98122 Messina, Italy ; E-mail : caruso@ist.me.cnr.it

Aquaculture Research, 2004, Vol. 35 (2), p. 184-193 - Texte en Anglais


Résumé

L’aquaculture représente une importante source de protéines à haute valeur nutritionnelle pour l’alimentation humaine. L’expansion récente d’initiatives nouvelles de production a eu pour conséquence un intérêt croissant pour l’évaluation de leur impact potentiel sur les écosystèmes aquatiques. La qualité microbiologique de l’eau, des sédiments et des produits de la mer de trois fermes marines siciliennes ont été suivis, avec l’objectif de dresser un panorama complet des conditions sanitaires, et ce depuis le départ (environnement) jusqu’à la fin (le produit) du cycle de production.
Avant le début de l’exploitation des fermes marines, de faibles concentrations en indicateurs de contamination fécale (Coliformes fécaux, Escherichia coli, Entérocoques) ont été trouvées dans les eaux de la région concernée. L’installation des fermes aquacoles a altéré la distribution des indicateurs fécaux, à cause de l’augmentation de la charge organique larguée par les cages. Des différences significatives dans la densité des bactéries hétérotrophes ont été enregistrées dans la couche de sédiments.
En dépit de l’augmentation de la charge bactérienne, les conditions microbiologiques demeurèrent acceptables pour la production aquacole. La plupart des pathogènes étaient absents des produits de la mer. L’étude souligne que la production d’un produit de bonne qualité en aquaculture dépend beaucoup de l’état de l’environnement de l’élevage. Il est par conséquent important d’effectuer des contrôles sanitaires fréquents tout au long des différentes étapes du cycle de production. Les auteurs soulignent que si la bonne qualité des produits de l’aquaculture dépend de manière capitale de celle du milieu, il n’en reste pas moins que celle-ci dépend aussi des bonnes pratiques de production.


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango