Notice

  • Bibliomer n° : 27 - Septembre 2004
  • Thème : 1 - Production
  • Sous-thème : 1 - 4 Algues
  • Notice n° : 2004-2746

Les protéines d'algues

Seaweed proteins

Fleurence J.

Laboratoire de Biologie Marine, Faculté des Sciences et Techniques BP 92208 44322 Nantes cedex 3 ; Tél : 02.51.12.56.60 ou 50 ; Fax : 02.51.12.56.68 ; E-mail : Joel.Fleurence@isomer.univ-nantes.fr

Proteins in food processing, 2004-04, p. 704 - (17 p.), ISBN 1 85573 723 X - 704 p. ; 225 € - Texte en Anglais

à commander à : l'éditeur


Analyse

Ce chapitre sur les protéines d’algues est une partie d’un ouvrage international traitant des principales sources de protéines alimentaires (lait, soja, céréales, muscle... et des technologies de transformation qui leur sont appliquées. A noter, la présence de 2 chapitres sur les méthodes de détection des protéines allergéniques dans les aliments et sur les approches de transformation permettant de réduire le potentiel allergénique de ces protéines.
Le chapitre «Seaweed Proteins» est la seule partie de l’ouvrage faisant référence à des protéines d’origine marine. C’est une synthèse actualisée sur les propriétés biochimiques et nutritionnelles des protéines de macro-algues et sur leur utilisation éventuelle en alimentation humaine ou animale. Un bilan sur la production mondiale d’algues (tonnages exploités, espèces prélevées) à l’usage de l’alimentation humaine et sur les caractéristiques biochimiques en terme de richesse en protéines des principales espèces exploitées est proposé. Les facteurs limitant la valeur nutritionnelle des protéines algales (ex: polysaccharides) et les procédés permettant l’élimination de ces composés anti-nutritionnels font l’objet d’une description détaillée. Ces procédés basés sur une macération enzymatique des algues sont déjà utilisés par l’industrie pour améliorer la valeur nutritionnelle et la bio-disponibilité de nutriments contenus dans les ressources végétales traditionnelles (ex: céréales, légumineuses) utilisées en alimentation animale.
La deuxième partie est dédiée aux applications potentielles des protéines algales en alimentation humaine (ex: application de la Phycoérythrine comme colorant alimentaire et de la Phycocyanine commercialisée sous le nom de «Lina-Blue» au Japon) ou encore animale. Pour l’alimentation animale, un bilan sur l’effet bénéfique de l’emploi des algues dans le régime des poissons d’aquaculture est réalisé. Il est notamment rappelé que l’adjonction de végétaux marins dans la formulation des produits alimentaires distribués aux poissons d’élevage améliore significativement la résistance des animaux à certaines maladies et a un impact zootechnique comparable à celui constaté avec d’autres sources de nutriments végétaux. Dans ce contexte, on peut regretter que les recherches sur l’amélioration de la nutrition des poissons d’aquaculture s’appuient principalement sur l’utilisation du soja (transgénique ou pas? ) comme source de protéines végétales pour l’élaboration d’un «aliment vert». Ce choix, qui semble dicté par une contrainte économique à court terme, élimine la principale ressource végétale marine de la réflexion prospective que l’on pourrait conduire sur les sources alternatives de protéines alimentaires à destination de la nutrition animale et in fine à usage de l’alimentation humaine.
Analyse réalisée par : Fleurence J. / Univ.-Nantes


Imprimer Imprimer

Analyse au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango