Notice

  • Bibliomer n° : 26 - Juin 2004
  • Thème : 5 - Consommation et marchés
  • Sous-thème : 5 - 1 Commerce international (import / export)
  • Notice n° : 2004-2662

Un comité américain donne un premier accord pour pénaliser les auteurs présumés de dumping de crevettes

US panel gives preliminary approval to penalize alleged shrimp dumpers

Saulnier J.M., Pierce J.J.

Quick Frozen Food International, 2004-04, p. 29-34 - Texte en Anglais


Résumé

Cet article examine le différend opposant les producteurs et transformateurs de crevettes pêchées dans le Golfe du Mexique aux éleveurs de six pays (Taiwan, Chine, Vietnam, Brésil, Equateur, Inde). La «Southern Shrimp Alliance» (SSA), qui regroupe des pêcheurs des états du Sud des Etats-Unis, a gagné la première partie de la bataille juridique engagée contre des pays exportateurs de crevettes d’élevage, accusés de vendre moins cher aux Etats-Unis que sur les autres marchés.
La hausse très forte des importations de crevettes sur le marché nord-américain entre 2000 et 2002, qui aurait engendré des pertes d’emplois dans le secteur de la production de crevette, est à l’origine de ce différend commercial et de la demande d’application de taxes anti-dumping par les producteurs des Etats-Unis. Ces derniers sont soutenus dans leur position par le Mexique, qui s’est engagé dans une politique de différenciation de sa production de crevettes d’origine pêche ou aquaculture (mise en place de standards de qualité, contrôle HACCP, promotion et communication ...).
De leur côté, les pays accusés de dumping se défendent de ces allégations. La Chine, le Vietnam, l’Inde... nient avoir recours à des subventions et considèrent que l’action engagée par la SSA est discriminatoire dans la mesure où la bataille juridique dans laquelle ils sont entraînés va être très coûteuse. Ces pays se plaignent d’avoir été pénalisés de leur efficacité et arguent que les producteurs des Etats-Unis ne peuvent répondre seuls à la demande du marché domestique. Ils sont rejoints dans leurs positions par une nouvelle association créée en réponse aux actions de la SSA pour défendre les intérêts des restaurateurs, détaillants, transformateurs, distributeurs ....
L’objectif de la « Shrimp Task Force » est de garantir que la crevette reste largement disponible et à un prix abordable pour le consommateur américain et d’assurer ainsi la pérennité des emplois (250 000 emplois estimés) générés par la crevette dans le secteur aval, en grande partie grâce aux importations (80% de la consommation domestique).


Imprimer Imprimer

Résumé au format pdf




© Bibliomer 1992-2017

Site élaboré dans le cadre d'un partenariat Ifremer - FranceAgriMer - CITPPM,
en collaboration avec les centres techniques CTCPA, IFIP

Le Site Bibliomer, est déclaré auprès de la CNIL. Pour de plus amples informations n'hésitez pas à écrire à la CNIL : Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - 21, rue St-Guillaume 75340 Paris cedex 7 - Tél : 01 53 73 22 22 - Fax : 01 53 73 22 00

Bibliomer est compatible avec zotero

Icônes : Tango